11/03/2007

Thermique ou voltaïque ?

soleil_couchantUn collègue me demandait récemment s'il valait mieux qu'il installe despanneaux thermiques ou des panneaux photo-voltaïques.  Je n'ai pas sû y répondre, car chaque système possède ses propres avantages et inconvénients.

Afin d'y voir plus clair, je vous propose un petit comparatif des deux technologies.  Rassurez-vous, je n'irai pas trop loin dans les détails: d'autres l'ont fait mieux que je ne pourrais le faire moi-même, et vous trouverez en fin de ce post quantité de liens pour en savoir plus.

Le solaire thermique:

Dans ces panneaux, un liquide est réchauffé par les rayonnements solaires. Ce liquide (dit "caloriporteur") transporte alors cette chaleur vers un échangeur où celle-ci est restituée, le plus souvent dans un chauffe-eau.

chauffe_eau_solaire

 

En général, on considère qu'une installation comprenant 4m² de panneaux couvre (en Belgique) entre 60 et 70% des besoins sur base annuelle en eau sanitaire d'une famille de 4 personnes, grâce à un rendement global tournant aux environs des 70% à 80%.  Une telle installation revient à environ 3000 à 3500 EUR, mais en faisant jouer le jeu des primes fédérales, régionales, provinciales et communales, toutes cumulables, on peut arriver à se faire rembourser jusqu'à 75% du prix de l'installation.  Le coût final peut alors descendre jusqu'à 1200 EUR.  Le prix d'une nouvelle télé.   La rentabilité est assurée en 5 à 7 ans, en considérant que les prix du pétrole restent stables, ce qui, selon moi, est totalement illusoire....

Le solaire photovoltaïque:

Ces panneaux sont en fait de gros composants électroniques qui transforment certains rayonnements directement en courant électrique.   Ce courant électrique est inutilisable en tant que tel.  Il doit être remis en forme par un dispositif électronique et peut ensuite, soit être réinjecté sur le réseau, soit être utlisé directement dans votre maison, soit être stocké dans des batteries (mais uniquement s'il n'y a pas d'accès au réseau, car les batteries sont très polluantes).

Schema_installation_maison

 

Le rendement est nettement moindre puisqu'il se situe, pour les systèmes grands publics aux environs des 20%, ce qui permet la production en Belgique, d'environ 200kWh par an par m² de panneau.   Une installation pouvant produire environ 1100 kWh par an en Belgique (ce qui correspondrait à 8m² de panneaux thermiques) coûtera tout de même la bagatelle de 6500 EUR en Wallonie et 4800 EUR à Bruxelles (les primes régionales étant différentes) contre pas plus de 2500 EUR (primes maximales déduites) pour une puissance équivalente en solaire thermique. La rentabilité du voltaïque ne sera dès lors atteinte qu'en 25 ans en Wallonie (8 ans à Bruxelles).

Alors que choisir ?

A priori, le thermique paraît plus intéressant. Bien sûr, mais malgré ses défauts, le voltaïque a tout de même des avantages que le thermique n'a pas:

  • On peut utiliser l'électricité produite pour d'autres utilisations que le chauffage de l'eau
  • En plein été, les panneaux solaires produisent bien évidemment le maximum d'énergie, mais pourtant, ce n'est pas à ce moment-là que l'on a besoin du plus d'eau chaude.  Donc, il y a une production perdue.  En voltaïque, le surplus est injecté sur le réseau, et sera donc toujours utilisé.

Clairement, on voit ici que on essaie dès lors de comparer deux choses radicalement différentes.  En définitive, ce qui devra orienter le choix, c'est d'abord le budget, bien sûr, et ensuite la finalité de l'installation.

Personnellement, si j'avais un budget conséquent, j'installerais d'abord 4m² de solaire thermique pour mon eau sanitaire, et s'il me reste quelque chose, je pourrais compléter par quelques panneaux photovoltaïques.  

En revanche, pour les budgets plus petits: le thermique toujours en premier lieu, et le surplus du budget peut toujours être utilisé à compléter des petits investissements en vue de réduire les consommations: Ampoules économiques ou à LED, blocs de prises à interrupteur pour ne pas laisser d'appareil en veille, achat d'électroménager performant, petite isolation (portes et fenêtres), volets (pour l'hiver) et stores (pour l'été)....

Il ne manque plus que VOTRE avis...

En savoir plus:
Wikipedia: Capteur Solaire Thermique, Panneaux solaires photovoltaïques
Rendement des capteurs thermiques: Outils Solaires
Portail Energie de la Région Wallonne
Blogs: Eole, Le blog énergie
Divers: Enerzine, Energies renouvelables sol(id)aires

Crédits photos:
Franck Paul: Soleil couchant
Conseil Général Pyrénées Orientales: Capteur thermique
Schéma voltaïque: "Voltaique"

00:37 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : solaire, nature, energie |  Facebook |