25/05/2007

En vert à l'école

Bientôt, les écoles vont distribuer la liste du matériel dont nos chers bambins devront se pourvoir pour la rentrée prochaine.

Je suis parfois effaré de voir que l'on propose ou que l'on impose parfois du matériel écologiquement discutable.   Dans certaines écoles, on m'a rapporté que l'on interdisait (oui !  Interdire !!!) le papier recyclé !!

C'est évidemment aberrant, et j'espère que ce n'est pas une généralité.

J'ai décidé d'écrire un petit mot au Directeur de l'école de mes enfants, en lui faisant quelques suggestions.

Je vous en livre le texte ici: n'hésitez pas à l'imprimer et à le remettre vous aussi dans vos écoles.  Comme c'est maintenant que ces listes sont en élaboration, ne tardez pas, car c'est le bon moment.  Vous pouvez bien sûr adapter le texte en fonction de vos propres expériences.  Pour mes lecteurs hors Belgique, juste une remarque: le Décret Mission est une notion purement belge.  Donc, il vaut peut-être mieux enlever cette mention si vous ne vivez pas en Belgique...

Faites moi part de vos avis et expériences: ca peut intéresser plein de gens !


Madame la Directrice,
Monsieur le Directeur,

Dans quelques jours, vous communiquerez aux élèves de votre Etablissement les listes de matériel scolaire dont ils auront besoin à la rentrée prochaine.


De nos jours, un projet éducatif se doit d'intégrer la notion de citoyenneté. Ceci est d'ailleurs inscrit dans le Décret Missions de l'Enseignement de 1997, ainsi que dans la Stratégie Européenne définie dans le cadre de la Décennie des Nations Unies (2005-2014) vers un développement durable, dans le chapitre traitant de l'enseignement.


Malheureusement, dans les listes de matériel fournies, on trouve parfois des exigences de type de produits, de marques etc... qui vont à l'encontre des principes mêmes de la consommation responsable.


Dans le but de conscientiser les élèves dès à présent aux problèmes environnementaux, et afin de permettre aux parents désireux de prolonger cet enseignement par leur propre exemple, auriez-vous l'amabilité de considérer les points suivants, en concertation avec votre Corps Enseignant, lors de l'élaboration de ces listes de matériel ?


  • Remplacer autant que possible l'usage des marqueurs, et privilégier celui des crayons de couleurs.

  • Dans le choix des crayons, suggérer l'usage de crayons en bois non vernis

  • Suggérer l'usage de gomme naturelle

  • Autoriser, voire conseiller, l'usage de papier recyclé pour les blocs de feuilles et les cahiers, même et surtout non blanchis.

  • Suggérer l'usage de matériel de mesure et de traçage en bois, et demander d'éviter le plastique.

  • Ne pas imposer la couverture des livres et cahiers, ou si cela s'avère vraiment nécessaire, proposer l'usage de papier recyclé, et bannir le plastique.

  • Mettre en place et développer une structure permettant l'échange ou la revente des livres et manuels scolaires. Autoriser, de même, l'usage de livres de seconde main, et ne pas imposer l'achat du neuf.

  • Laisser toute liberté aux parents qui souhaitent favoriser des produits moins polluants, et ne pas les contraindre à aller à l'encontre de leurs principes.


La mention explicite de ces quelques notions sur les listes de matériel n'est pas difficile à mettre en oeuvre et peut aider à conscientiser les parents à mieux orienter leurs achats.


Bien entendu, il vous est toujours loisible d'aller encore plus loin, et d'aller au delà de la simple suggestion. Ceci fait, vous inscririez clairement votre Etablissement dans une logique volontariste de responsabilité citoyenne - indépendante de toute influence politique - que l'on ne peut plus ignorer.


Les actes de consommation posés par les parents d'aujourd'hui ont un impact direct sur les conditions de vie de leurs propres enfants. En permettant ou en aidant une consommation plus respectueuses des ressources limitées de notre terre, vous participerez directement et indubitablement à améliorer la qualité de vie des élèves que vous formez.


En vous remerciant pour l'attention que vous accorderez à cette requête et aux suites que vous vous voudrez bien y apporter, veuillez recevoir, Madame la Directrice, Monsieur le Directeur, nos salutations les plus distinguées.

20/04/2007

Il n'est pas trop tard....

... mais il est plus que temps !

C'est la nouvelle campagne lancée par Greenpeace.

Cliquez sur l'affiche pour visiter leur site, avec entre autres des vidéos sympas.

(Merci à l'Eternelle Optimiste pour l'info !)

its-not-too-late

21:04 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nature, greenpeace, pollution, 4x4 |  Facebook |

20/03/2007

Relevons le gant !

En savoir (et en faire) plus:

Le site de "Initiatives Océanes"

En particulier, le poster de la durée de vie des déchets  (En PDF)

05:45 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pollution, nature, dechets |  Facebook |

16/03/2007

La largeur des mesures

Le Gouvernement Wallon a rendu public son plan de mesures destinées à lutter contre le réchauffement, par des moyens aussi divers que variés.   Alors, ne faut-il y voir que des manoeuvres pûrement politiques, sans action concrète, comme le dénonce déjà certains ?  Voyons cela....

Vous aurez déjà lu dans la presse les mesures les plus visibles qui toucheront nos autoroutes (extinction de l'éclairage pendant 5 heures chaque nuit), ou les feux tricolores (remplacement des ampoules par des halogènes consommant ---annonce la Région, mais j'aimerais bien le voir --- 50 % de moins, et utilisation de LED's dans tous les nouveaux feux à installer --- très bien !!! ---) et surtout les incitants fiscaux à l'achat d'une voiture moins polluante (Encore très bien ! La discrimination fiscale positive est un outil des plus intéressants: même les individualistes égoïstes au volant de leurs bons gros 4x4 y réfléchiront peut-être à deux fois; du moins, si cela leur est possible...)

D'autres mesures, moins spectaculaires sont prises.  Beaucoup d'autres.  Mais force est de constater que pour beaucoup tout de même, l'inévitable n'a pas pû être évité: de bonnes intentions, et des engagements qui n'engagent pas à grand'chose: Intention de procéder à des audits énergétiques des bâtiments de la Région, intention de modification de la politique d'achat des véhicules de la Région, actions d'éducation et de sensibilisation du personnel de la fonction publique jusqu'au niveau communal.

Heureusement, il reste les soutiens à la biométhanisation agricole, projet pilote de télétravail dans l'administration, ou encore, augmentation des capacités de production hydro-électrique (ceci dit, aucun chiffre n'est avancé)

Un plan en demi-teintes, donc, mais où les mesures les plus coûteuses ne sont pas toujours les plus efficaces.

D'où mon idée: pourquoi la Région (ou l'Etat, ou les Communes, ...) ne consacreraient-ils pas un "petit" budget dont le but serait d'offrir une lampe économique gratuitement, par personne, avec comme conseil d'identifier et de remplacer l'ampoule à incandescence qui dans chaque ménage, reste allumée le plus longtemps et consomme le plus d'électricité sur base annuelle.  Elles seraient par exemple distribuées par le biais des administrations communales, ou, pourquoi pas ne pas profiter des prochaines élections pour les distribuer aux électeurs directement à la sortie des bureaux de vote.  Au niveau wallon, ca ne couterait pas plus de 10 millions EUR, d'autant plus que l'on pourrait aisémment imaginer un accord avec les fabricants, vu les quantités (3.500.000) de lampes qu'il faudrait acheter.  Mais imaginez un petit ce que cela ferait comme économies d'électricité !  Trois millions et demi d'ampoules économiques !   Je vous laisse faire le calcul, mais ce serait bien plus que l'extinction de l'éclairage des autoroutes (qui cela dit, n'aura pas un grand impact positif sur l'environnement, vu que la nuit, la production électrique est déjà excédentaire....)

Alors, s'il y a des élus dans mes lecteurs, ou dans vos amis, pourquoi n'y penseriez-vous pas ?

En savoir plus:

Le Plan Air Climat de la Région Wallonne

Le site Qualité de l'Air de la Région Wallonne

23:42 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : energie, co2, pollution |  Facebook |

13/03/2007

Programme

Les élections approchent.

Si vous ne savez pas ancore pour qui voter, et que vous êtes attaché(e) aux valeurs de l'environnement, voici de quoi vous aider.

Le télétexte de la RTBF (amis français, un lexique vous attend en fin d'article) a relayé un information super importante hier, via sa revue de presse.

Les hommes politiques belges montrent l'exemple !  Et oui !  Vous ne me croyez pas ?  Voici deux exemples:

  • Rudy Demotte (PS) ne fait tourner son lave-vaisselle que quand il est plein
  • Didier Reynders (MR) a décidé d'aller à pied de son cabinet à celui du Premier Ministre (qui se situe tout de même à 50 mètres de là)

Et voilà !  Quel engagement !

On peut supposer que les programmes des partis en vue des prochaines législatives seront du même ordre d'ambition...

D'où, encore et encore, mon conseil: N'attendez pas que les politiques prennent de vraies mesures: il n'en ont tout simplement pas le courage.

Agissons tous, chacun chez soi, sur son lieu de travail, sur la route, partout, quoi !  Nous avons la possibilité d'infléchir le mouvement. Et on n'a pas besoin des politiciens pour cela.

En plus, il y en a qui montrent un autre exemple..   Allez donc voir ce que l'Eternelle Optimiste a déniché sur son blog...

Petit lexique à l'usage de mes lecteurs hors Belgique

La RTBF est la Radio Télévision Belge Francophone (service public)

Rudy Demotte est actuellement Ministre Fédéral de la Santé Publique et des Affaires Sociales.  Il appartient au Parti Socialiste (PS), principale formation de gauche francophone.

Didier Reynders est actuellement Vice Premier Ministre, et Ministre Fédéral des Finances.  Il cumule ces activités avec celle de Président du Mouvement Réformateur (MR), principal parti de droite francophone.

André Flahaut est actuellement Ministre Fédéral de la Défense.  Il appartient au Parti Socialiste (PS)

18:53 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : nature, pollution, politique |  Facebook |

09/01/2007

Une lettre du proprio

"Nous ne possédons pas la Terre, nous l'empruntons à nos enfants".

Dans cet esprit, voici un joli texte.  A méditer !

 

"Monsieur le locataire,

Je vous informe que le contrat de location que nous avons signé il y a quelques millions d'années est arrivé à son terme.

Il faudra le renouveler, mais nous devrions revoir quelques points fondamentaux :

  1. Vous devez payer la facture d'énergie.  Elle est très élevée !  Comment faites-vous pour dépenser autant ?
  2. Avant, je vous fournissais de l'eau en abondance, aujourd'hui, mes réserves s'épuisent.  Nous devons renégocier son utilisation.
  3. Pourquoi, parmi les locataires, y en-t-il quelque-uns qui mangent à leur faim, et d'autres qui meurent de faim, alors que le champ est si grand ?  Si vous prenez bien soin de la Terre, il y aura à manger pour tous.
  4. Vous avez coupé les arbres qui donnent l'ombre, l'air et créent l'équilibre...   Le soleil est très chaud et la température a augmenté.  Vous devez planter des arbres à nouveau !
  5. Tous les animaux et plantes du jardin doivent être protégés.  J'en ai cherché certains, mais je ne les ai pas trouvés.  Pourtant, quand je vous ai loué la maison, ils y étaient tous !
  6. Les poissons qui vivaient dans les lacs, rivières et mers se font rares.   Les avez-vous tous péché ?  Où sont-ils passés ?
  7. La couleur du ciel semble délavée.  Le beau bleu s'est terni.  Il va falloir nettoyer tout cela....
  8. En ce qui concerne vos déchets, vous y allez un peu fort tout de même !  Vous en produisez tellement qu'il y en a qui traînent partout.  Quelle saleté !

Cher locataire, il est temps qu'on discute.

Il faut décider maintenant si vous voulez continuer à vivre ici ou non.

J'aimerais bien que vous puissiez rester avec moi ici, mais tout à une limite.  Je ne peux plus en supporter plus !

Que pouvez-vous faire pour respecter les termes du contrat ?

Pouvez-vous changer ?

Si oui, vous serez toujours les bienvenus chez moi... mon hospitalité n'a pas de limite.

Si non, en revanche, je ne vois pas très bien ce que vous allez devenir......

Dans l'attente de vos réponses et de vos actes concrets,

Votre maison,

La Terre."

 

19:25 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : nature, pollution |  Facebook |

07/01/2007

Compensation volontaire

En attendant le grand déclic de nos politiciens (merci Nicolas Hulot, Al Gore, ... etc... ), les plus convaincus d'entre nous pouvons déjà utiliser un mécanisme de compensation de nos émissions de CO2 dans l'atmosphère.

De quoi s'agit-il ?

Et bien, c'est très simple; reprenons depuis le début:

La toute première chose à faire si l'on souhaite protéger notre environnement, c'est de réduire à la source nos divers pollutions (réduire les déchets, réduire les consommations d'eau, d'électricité, de carburants divers par tous les moyens possibles).  Isoler sa maison, acheter de l'électroménager doté d'une grande efficacité énergétique, ne pas rouler les kilomètres superflus, etc...

Ensuite, il faut choisir ses fournisseurs.  Sans hésiter, il faut choisir un bon fournisseur d'électricité 100% verte.  Sans compromis.  Même si ça vous coûte 20 EUR de plus par an.  (Bien souvent, d'ailleurs, ça sera l'inverse !).  Choisir aussi une alimentation respectueuse de notre planète: moins de viande, plus de légumes, favoriser les filières courtes et le bio, etc...

Quand tout ce qui est possible est fait, il reste encore le fait, très dérangeant, que même si on est devenu extrêmemment économes, notre mode de vie occidental fait que notre empreinte écologique reste encore trop élevée.

Alors que faire ?

Et bien, une des pistes possibles, c'est de financer des projets de réductions d'émissions de CO2 dans des pays en voie de développements.

Par des dons financiers, tout simplement.  Par exemple: environ 80 EUR pour compenser vos 20000 kms par an en voiture.

Un grand nombre d'organismes existent déjà, et d'autres vont voir le jour prochainement.  

Visitez leurs sites pour avoir une idée de leurs actions respectives (liste non exhaustive):

Un site belge, CO2 Logic: www.co2logic.be

Good planet (présidé par Yann Arthus-Bertrand): http://www.goodplanet.org/

Action Carbone (Yann Arthus-Bertrand et l'ADEME): http://www.actioncarbone.org

Préserver le climat pour un développement durable: http://www.co2solidaire.org/

En Suisse germanophone (disponible en anglais): http://www.myclimate.org/

00:15 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : nature, environnement, pollution, co2 |  Facebook |

11/10/2006

Mercure et lampes économiques

D'après une compilation d'études réalisée par la National Wildlife Federation (une association active dans la défense de l'environnement aux USA qui compte 4 millions de membres),
la chaîne alimentaire serait gravement contaminée par le mercure.
Le mercure, rappelons-le, est un métal lourd (symbole chimique: Hg) essentiellement rejeté par l'activité humaine, telles les centrales au charbon, les incinérateurs ou les pesticides qui
est rapidement absorbé par les plantes, puis par les animaux, et se retrouve à concentrations de plus en plus élevées
à mesure que l'on remonte la chaîne alimentaire.... jusqu'à nous.
Son ingestion provoque des troubles de l'immunité et des désordres touchant les reins, le cerveau ou dans le développement du foetus.
Dans nos pays, nous pouvons éviter de disséminer une certaine quantité de mercure tout simplement en ne jetant pas à la poubelle les lampes économiques usagées.  Elles peuvent en effet être reprises dans les petits déchets chimiques de nos parcs à containers.
Celles-ci, si elles sont une bonne solution adaptée dans beaucoup de cas pour engendrer d'importantes économies d'énergie, ont le gros défaut de contenir du mercure.
Il semblerait cependant que quelques marques aient lancé une gamme sans mercure, reconnaissable à la mention "0% Hg" sur l'emballage, auquel cas, ceci devrait devenir un automatisme d'achat.


Pour plus d'infos:

Le mercure dans la chaîne alimentairehttp://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2...
(Visitez aussi la homepage: www.univers-nature.com )

Le mercure dans l'environnement: http://www.ec.gc.ca/MERCURY/SM/FR/sm-i.cfm?SELECT=SM

National Wildlife Federation: www.nwf.org (en anglais)

19:20 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mercure, energie, environnement, nature, pollution |  Facebook |