29/05/2009

Maison

Vendredi prochain, c'est le 5 juin. Et comme chaque année, sous l'impulsion de l'ONU, nous célèbrerons ce jour-là la Journée Mondiale de l'Environnement.

Cette année, la journée s'articulera autour du thème du réchauffement climatique.

L'évènement prépondérant, en tout cas pour nous, francophones, est la sortie du très attendu film de Yann-Arthus Bertrand "Home".

Pourquoi "Home" ?

Parce que Home, c'est la maison. Et la science qui a pour but la connaissance de la maison, de notre habitat, c'est tout simplement l'écologie.

Un film qu'on nous annonce déjà comme exceptionnel, et qui de surcroît, fera aussi l'objet d'une distribution exceptionnelle.

Distribué gratuitement sur internet (pendant 10 jours) et à la télévision (France 2 ou Club RTL en Belgique), à prix coûtant en DVD (5 EUR) ou BluRay (10 EUR) et dans certaines salles de cinéma (à noter que certains grands complexes en Belgique n'hésiteront pas à s'engraisser en vous faisant payer un billet au tarif ordinaire, ce qui est tout simplement scandaleux par rapport à la démarche originale souhaitée par les producteurs du film; renseignez-vous et fuyez donc ces salles-là ou préférez le confort de votre salon devant votre petit écran), ce film à grand spectacle s'inscrit dans la continuité de la démarche d'information et de sensibilisation initiée par les très beaux documents de la série "Vu du Ciel".

Un discours non pas propagandiste, mais plutôt basé sur une démarche où le spectateur est amené à tirer lui-même les conclusions de ce qu'il a vu, étayé par quelques faits et chiffres les plus éloquents, sensationnel mais pas sensationnaliste, "Vu du ciel" attire à chaque diffusion de nombreux spectateurs.
On pourrait donc croire à une démarche mercantile visant à exploiter le filon à grande échelle, mais c'est mal connaître l'homme qui est à la base de tout.

Ceux qui l'ont déjà suivi lors d'un débat le savent : YAB n'est ni un marchand de tapis, ni un politicien, ni un scientifique pompeux. C'est un passionné. Passionné d'images bien sûr, mais aussi un homme qui a pris conscience, à force de silloner le monde, que si notre Terre est si belle, elle est aussi terriblement fragile. Il faut bien peu de choses pour rompre l'équilibre précaire sur lequel est bâti tout l'édifice de la vie qui nous entoure.

En nous amenant à nous emmerveiller devant cette si belle mécanique, nous prenons conscience, de nous-même, qu'il est impératif et du devoir de chacun de prendre soin de cette maison qui nous abrite et dont nous ne sommes que locataires.

Parce que tout simplement, nous n'avons pas d'autre endroit où aller.

Home

 

 

P.S.: En raison de quelques problèmes de santé, il est possible que la continuité du blog connaisse quelques perturbations dans les semaines qui viennent.  Mais revenez voir de temps à autres, car les autres auteurs du blog ont plus d'un tour dans leur sac ! ;-)

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

nous serons " at home " pour ne pas manquer le rdv !
Prends bien soin de toi!!!

Écrit par : l'eternelle optimiste | 29/05/2009

Répondre à ce commentaire

alors bon courage de santé à toi.
en ce qui concerne YAB, on pourrait l'appeler un démocratiseur environnementaliste, mais pour ma part, je suis toujours sur mes gardes quand UN homme devient populaire... l'histoire et mon expérience me le prouvent.

Écrit par : DD | 01/06/2009

Répondre à ce commentaire

Très beau film, soigne toi bien

Écrit par : Cédric D. | 05/06/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.