27/03/2009

60 minutes chrono

ATTENTION: Le prochain article de Grandeur Nature sera exceptionnellement publié MERCREDI prochain au lieu de vendredi

Bonjour,

On parle évidemment beaucoup d'heure, cette semaine.

Tout d'abord, ce samedi soir, de 20h30 à 21h30, le WWF veut convaincre un milliard de personnes d'éteindre toute lumière et de s'éclairer à la bougie pendant une heure.

Grandeur Nature soutient l'initiative.

Même si la portée strictement écologique du geste en soi (y aura-t-il vraiment un impact réel sur les émissions de gaz à effet de serre pendant cette heure de "blackout" ?) n'est pas évidente, l'idée est surtout d'envoyer un message fort à ces fous qui nous gouvernent : L'environnement est un enjeu majeur, et la population est mobilisée.

Ensuite, la nuit de samedi à dimanche, nous aurons aussi droit au traditionnel passage à l'heure d'été.

Là aussi, la mesure fait débat, surtout que la semaine passée, une étude suédoise aurait révélé une augmentation notable du nombre de crises cardiaques pendant la semaine qui suit ce changement d'heure.  En cause, on soupçonne la perte d'une heure de sommeil juste au moment où les gens sont déjà le plus fragilisés, à la sortie de l'hiver.

Les opposants à l'heure d'été sont de plus en plus nombreux, et dès lors que l'on met en balance le gain d'énergie (très relatif) et la somme conséquente d'inconvénients engendrés par la mesure, on peut effectivement se poser la question de savoir si, de nos jours, avec les moyens techniques dont on dispose, cette mesure a encore une réelle portée positive.

Les améliorations techniques apportées aux appareils électroménagers pour réduire leur consommation, l'éclairage économique, entre autres, ont déjà, au final, un impact plus important que l'heure d'été sur la réduction de la facture énergétique.

Alors ne serait-il pas temps de penser à autre chose ?

Votre avis est volontiers attendu.

ATTENTION: Le prochain article de Grandeur Nature sera exceptionnellement publié MERCREDI prochain au lieu de vendredi

En savoir plus:

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

20/03/2009

Comparatif éclairage (6): Le calendrier

Bonjour,

Inutile de vous rappeler que l'Union Européenne a pris la décision du retrait progressif des ampoules à incandescences des rayons de nos magasins.

J'ai déjà abordé avec vous (voir liste de liens plus bas) les alternatives possibles, y compris dans des situations particulières.

Si vous étiez encore sceptique, je me pencherai aujourd'hui juste sur deux chiffres:

  • L'Agence Internationale pour l'Energie a évalué la part de l'éclairage dans la consommation électrique mondiale totale à près de 20 %.
    Cela signifie que si on remplacait toutes les ampoules énergivores encore en service par des modèles économiques qui consomment 5 fois moins d'énergie pour obtenir la même luminosité, on pourrait aisémment diminuer la consommation mondiale d'électricité de 10 à 15 % sans problème.
  • Selon les puissances et compte tenu du prix d'achat, pour chaque ampoule à incandescence remplacée par une fluo compacte, vous gagnez réellement entre 5 et 10 Euros par an sur votre facture d'électricité.

Pour les avantages et les inconvénients des différentes solutions de remplacement existantes, je vous invite à reprendre les autres parties de ce comparatif éclairage.

C'est cette année, en septembre, que les ampoules les plus puissantes (100 Watts et plus) seront définitivement retirées du marché.

A la fin de l'année, les 75 Watts suivront.

Dans un an, le 30 juin 2010, ce sera au tour de l'ampoule de 60 Watts, la plus utilisée de par le monde, de disparaître.

Enfin, à la mi-2011 disparaîtront les ampoules de 40 Watts.  Et fin 2012, la mort de l'ampoule à incandescence sera totale et définitive.

L'Union Européenne a, de plus, laissé le champ libre aux Etats Membres et aux fournisseurs qui souhaiteraient aller plus vite dans cette migration.  Ainsi, certaines enseignes de grande distribution ont déjà retiré les ampoules de 100 Watts de leur rayon, tandis que d'autres s'angagent dès aujourd'hui à ne plus offrir de publicité ou de promotion pour les ampoules à incandescences.

Alors, surtout, résistez à la tentation de stocker des ampoules aujourd'hui pour une utilisation future: vous seriez largement perdants en termes financiers, puisque les prix des fluo-compactes et surtout des LED sont encore appelés à descendre, ce qui les rend encore plus rentables.

A vendredi prochain.

Comparatif éclairage:

 

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/03/2009

Alternance négative

On estime que plus de 1000 décès sont causés chaque année, rien qu'à Bruxelles, à cause des pics de pollution par les particules fines comme ceux que nous avons encore connu pendant les Fêtes de fin d'année 2008.

Depuis le début de cette année, Bruxelles a adopté le principe de la circulation alternée sur base de la plaque d'immatriculation pour faire face à ces situations dangereuses pour la santé publique.  Paris et d'autres grandes villes ont déjà adopté cette mesure.

En soi, ce genre d'initiatives contraignantes sont finalement rendues indispensables, car l'expérience démontre que le simple appel au civisme de la population ne donne pas toujours suffisamment de résultats.

Cependant, il est un effet très pervers de ce type de mesures qui peut avoir de lourdes conséquences à long terme en ce qui concerne la motivation de la population à poser des actes concrets de préservation.  En effet, qu'en est-il des gens qui ont fait l'effort d'acheter un véhicule moins polluant, mais qui, comme tout le monde seront consigné au garage ?   De façon volontaire, des gens choisissent de payer un supplément pour équiper leur véhicule d'un filtre à particules fines (Filtre DPF), et pourtant, le monde politique leur passe ici un message qui sera interprété comme quoi que cela ne leur servira à rien car il devront subir les interdictions de circuler comme les autres...

Pourquoi ne pas avoir plutôt choisi la discrimination positive en ne laissant plus rouler les grosses cylindrées, et cela par tranche, de façon progressive, en fonction des seuils de polluants relevés dans l'air ?
Les possesseurs d'un filtre à particules auraient alors droit à une dérogation, et l'intérêt de ce genre de dispositif serait vite avéré et mieux perçu...

Alors, amis politiques, si vous me lisez.....   Il n'est jamais trop tard pour bien faire....

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

06/03/2009

Mais que va dire Maité ?

malaEt oui, sur son front, il y avait déjà de la place pour écrire "bécasse", Elle en trouvera bien une pour écrire que les lessives classiques, c'est tragique !

Aujourd'hui , on lave plus propre!

Il y eut tout d'abord les lessives sans phosphate , c'était déjà un bel effort pour l'environnement.... mais était ce suffisant ? C'était en tout cas un progrès certain! On se tourne aussi vers les lessives bio qui utilisent des molécules issues de la chimie verte.

Notre choix s'est porté sur les noix de lavages qui ont aussi plein d'avantages. Fruits d'un arbre d' Inde(Sapindus Mukorossi), elles contiennent de la saponine, une lessive naturelle et tout à fait neutre. On les utilise depuis plus d'un an à la maison au rythme d'une à deux lessives par jour! Plus de soucis pour les personnes présentant des problèmes d'allergie ! Un kilo par an, soit un peu moins de 20 euros ! Déchets au compost! Parfois le blanc n'est pas si éclatant, c'est vrai. Mais, comme pour les couleurs claires, j'utilise un peu de percarbonate de sodium, un agent blanchissant non polluant.

Comme laver avec ces noix laisse le linge sans odeur aucune, si cela vous chante quelques gouttes d'essence naturelle de lavande pourront laisser votre linge légèrement parfumé !

Mais soyons réaliste, il s'agit d'une solution transitoire. Une surexploitation de ce type de culture ne se fera pas à la longue sans effet pour l'environnement.

Les machines à laver ont aussi fait d'énormes progrès ; leur consommation d'eau a diminué de moitié ces dernières années ainsi que celle en électricité (30%).

Et puis voilà qu'arrive sur le marché, la machine à laver par électrolyse. Plus de produit du tout; elle utilise un procédé qui  permet de séparer les composants de l’eau, en ions OH- et H+. Les ions OH- ont la propriété d’attirer les saletés et de les retenir, tandis que les ions H+ stérilisent le linge.

Elle consomme un peu plus d'eau, parait-il ! On en dit beaucoup bien ! Pourquoi pas notre prochaine machine?

Quel que soit votre mode de lavage, avec un brin de jugeote, il vous est déjà possible d'être écono-écolo; laver à max 40° quand c'est possible (c'est à dire la plupart du temps), ne pas faire tourner ses machines à moitié vide, et si vous utilisez des produits, ne dépassez pas la dose indiquée!

Moi, de temps en temps, je le lave en famille! C'est plus marrant!

09:00 Écrit par L'Eternelle Optimiste dans Nature | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : nature, lessive, l, noix de lavage, phosphate |  Facebook |