30/01/2009

Comparatif éclairage (5): Les irremplacables

Cette fois, ca y est: les ampoules à incandescence vont progressivement disparaître du commerce.

Certaines inquiétudes bien légitimes se font entendre parmi les consommateurs.  Il y a effectivement des cas dans lesquels le remplacement d'une incandescente par une ampoule économique n'est pas si évident.

Je vous en ai déjà parlé, mais refaisons le point sur ces problèmes particuliers, et leurs solutions.

  • Les variateurs: Peu de gens savent qu'il existe maintenant des ampoules économiques qui peuvent fonctionner sur des variateurs.  Plusieurs marques en proposent déjà.
    Mais il faut tout de même être attentif lors de l'achat, car il ne faut pas confondre les ampoules adaptées à un usage sur variateur des ampoules incluant une sorte de variateur intégré (on règle l'intensité lumineuse par des allumages/extinctions rapides).   Lisez donc bien les indications figurant sur l'emballage.
  • Les lieux de passage: Dans certains lieux où l'on ne fait que passer, il serait idiot de laisser une ampoule économique allumée en permanence sous prétexte d'éviter une usure prématurée.  Heureusement, les ampoules haut de gamme sont maintenant équipées de dispositifs les rendant insensibles aux allumages répétés.600000 On-Off Megaman
    Repérez sur l'emballage la présence d'un symbole du genre de celui de la photo.  De même les bonnes ampoules économiques actuelles ont un temps de chauffe très court, de l'ordre de quelques secondes à peine, ce qui permet aussi de les utiliser dans ces circonstances.  Les mentions "Fast Start", "Turbo", "Pre Heat" sont autant d'indications.
  • Les petits spots: Les spots courants ont déjà des remplacants en ampoules économiques.  Les modèles de spots les plus petits peuvent aisémment être remplacés par des spots à LED.  Il en existe aussi bien en 12V qu'en 230V.   Tous les modèles ne sont pas encore évidents à trouver, mais le marché est véritablement en pleine explosion.   Les modèles deviennent de plus en plus puissants, de plus en plus variés, et j'ai vu cette semaine dans un grand magasin de bricolage une gamme de spots et d'ampoules sphériques (et même en forme de flamme) à LED's pour lesquels on ne saurait absolument plus faire de différence d'avec leurs équivalents hallogènes ou à incandescence.
  • L'éclairage extérieur: Outre le fait que ce n'est jamais une bonne idée d'éclairer sa façade pour le plaisir de l'éclairer, il peut s'avérer utile d'avoir un éclairage ponctuel pour les longues soirées d'été au jardin ou simplement si vous devez pouvoir vous déplacer vers une remise ou un garage séparé de votre habitation.  Les performances des ampoules économiques se dégradent grandement lorsque la température est basse (en dessous de 10°C).  Pour ces quelques cas, un éclairage à LED est idéal, mais peut coûter cher à mettre en place.  L'alternative est de garder quelques incandescentes pour ces usages spécifiques, à condition de ne pas laisser allumé plus que nécessaire.
  • Le mercure: Certains détracteurs des ampoules économiques avancent encore l'argument du mercure pour prétendre ne pas changer leurs ampoules.  Cercle vert MegamanIl faut absolument tordre le cou à cet argument qui n'en est plus vraiment un, car là encore, une marque allemande que j'aime décidemment vraiment beaucoup propose déjà depuis longtemps une technologie dans laquelle les vapeurs de mercure ne peuvent absolument pas se répandre dans l'environnement en cas de bris de l'ampoule.  Vous repérerez ces ampoules au cercle vert autour de la douille.   De toute façon, une ampoule économique en fin de vie DOIT impérativement être rapportée en déchetterie en tant que déchet chimique.


En définitive, comme je l'ai souvent dit, ne cédez pas aux pris bas sur les ampoules économiques.  Presque toujours, et bien malheureusement, un prix bas signifie basse qualité.   Achetez uniquement des bonnes marques.  Evitez comme la peste les marques de distributeurs. 

Comme d'habitude sur ce blog, je m'abstiens de donner des marques.  Mais si vous suivez les quelques lignes directrices que je vous ai donné ici, vous ne risquez pas
de vous tromper.

Dernier conseil: que ce soit en LED ou en économiques, inutile de faire des stocks.
Il y a encore beaucoup d'innovations sur ces deux technologies, et les prix sont franchement orientés à la baisse.   Commencez donc juste par remplacer les incandescentes qui vous lâchent, en donnant une priorité à celles qui sont le plus utilisées.  Une autre méthode est de prendre les devants: vous remplacez dores et déjà les incandescentes les plus utilisées de votre habitation par des économiques, et vous conservez les incandescentes pour pouvoir remplacer les ampoules situées sur des variateurs, par exemple.  Ainsi, vous aurez constitué un petit stock d'ampoules de remplacement tout en commencant à faire des économies dès maintenant.

Notez enfin qu'il existe une alternative intéressante pour les situations délicates où ni une ampoule économique ni une LED ne peut faire l'affaire.Philips_ecoClassic2

Il s'agit de cette gamme de lampes hallogènes encapsulées sous forme de bulbes ou de flamme, mattes ou transparentes.  Elles permettent d'économiser 30 % d'énergie sur une ampoule à incandescence normale (par exemple: 70 W donne autant de lumière qu'une ampoule à incandescence de 100 W).  Elles s'acquittent des variateurs et des allumages répétés, ainsi que des basses températures.  Mais cela reste une très mauvaise opération sur le plan financier car le prix est le triple d'une ampoule classique, et le durée de vie doublée ne suffit pas à rattraper l'énergie gaspillée par rapport à une ampoule économique équivalente (20 W).  Mais bon, si vous n'avez VRAIMENT pas le choix, ceci peut être intéressant sur le plan écologique.

Comparatif éclairage:

 

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

23/01/2009

Al Gore passe la main

Barack Obama, fraîchement installé à la Maison Blanche, aurait proposé à Al Gore de rejoindre son administration pour prendre en charge le dossier climat et énergie.  Celui-ci aurait décliné se déclarant "non intéressé par la fonction".

obama gore 1
Curieux, quand on sait qu'en 2000, il était tout de même candidat à la Présidence, face à un certain Georges Bush, fils de l'autre.

L'hypothèse la plus probable avancée pour expliquer cette position se base sur la similitude avec Nicolas Hulot qui en définitive n'aura pas franchi le pas d'aller vers la politique.

A ceci près cependant que Nicolas Hulot n'est pas politicien à la base...

Mais Al Gore est une personnalité qui m'interpelle et me laisse, au bout du compte, sceptique. 
Attention, ne me faites pas dire ce que je n'écris pas.  "Une vérité qui dérange", le documentaire basé sur les conférences d'Al Gore est probablement l'outil médiatique qui aura permis le mieux d'aider à la prise de conscience collective et individuelle des enjeux climatiques, et en soi, ce film devrait être projeté, chaque année dans les écoles.  Tout le monde devrait le voir et ensuite, se forger sa propre opinion.

Mais dans la foulée du film, j'ai lu le livre qui est un peu à la base des-dites conférences.  "Urgence Planète Terre" (réédition en 2007 du livre "Sauver la planète Terre" qui lui, date de 1992).  Et franchement, les aspects politiques exposés dans ce livre sont pour le moins curieux.  On trouvera ainsi des discours parfois très curieux où d'une part, on avance d'indéniables arguments et preuves de la nécessité de faire quelque chose pour lutter contre les changements climatiques, mais d'autre part, les solutions et les moyens avancés pour y parvenir sont très loin de pouvoir prouver leur efficacité.

En définitive, le livre me laisse avec un curieux sentiment sur les véritables motivations de Al Gore.   Et, maintenant qu'on lui offre enfin une possibilité de jouer un rôle actif dans le combat dont il est devenu une figure de proue, il se dérobe complètement... 

Je m'interroge....

Avec le recul, ce livre devient pour le moins interpellant.  Si vous le pouvez (pensez aux boutiques de seconde main ou à votre bibliothèque municipale), je vous invite à le lire.  Avec tout votre sens critique, cela va sans dire.

En savoir plus:

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

16/01/2009

Ah...vous voulez du beau!!!

mandaLes clémentines sont pour l'instant les fruits qui ont leur petits succès en cette fin d'année ; les enfants en dévorent quelques unes par jour. Présentes un peu partout chez tous les revendeurs , elles sont généralement belles, oranges ,avec une peau bien épaisses pour permettre un épeluchage aisé...un fruit top!

Mais je me demande parfois au prix de quel manipulations génétiques et de quel dosage de pesticide ; leur présence dans les fruits et légumes a augmenté de 20 % ces dernières années! Et ces agrumes qui viennent pour la plupart d'Espagne dont les cultures en sont plein!

Et puis pour avoir des beaux fruits de belles couleurs , on utilise comme pour les bananes ,les ananas et les kiwis la technique du déverdissage qui consiste à exposer les fruits à du gaz éthylène atmosphère controlé , qui est apparement sans danger pour la santé mais qui demande une consommation d'énergie en plus ! Ces fruits sont cueillis encore verts sur l'arbre et murissent chez nous quelque part en chambre froide! Mais de temps à autre d'autres techniques sont utilisés pour colorer les fruits et légumes avec l'ajout de chimique.....comme parfois l'éthephon!

La faute est quelque part aussi celle des consommateurs qui ne veulent que du tout beau  "qui présente bien"! Achetez vous des pommes piquées , des mandarines un peu vertes , des carottes tordues ? Savez vous que les légumes moches n'ont pas le droit de paraitre en magasin et qu'ils sont tout simplement virés ou destinés à être transformé dans l'industrie alimentaire!Quel gâchis! Que fait la LPFG , ligue pour la protection des légumes et des fruits

La commission Européenne vient de décider d'autoriser la  vente des fruits et légumes " de formes irrégulières" à partir du premier juillet 2009!

Je n'ai pas attendu  , je consomme des fruits et légumes bio dans la mesures du possible...C'est moche , c'est bon et tellement plus sain!

A vous d'agir!

 

 

 

 

 

09:00 Écrit par L'Eternelle Optimiste dans Nature | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

09/01/2009

Les oiseaux et le sel

Difficile de ne pas évoquer la vague de froid et de neige qui recouvre nos régions depuis le début de la semaine.

Entre problèmes de mobilité, de pics de pollution atmosphérique ou encore de misère sociale engendrée par les grands froids, il reste un sujet dont on parle trop peu à mon goût.

Pour déneiger nos routes, les services responsables ont à leur disposition une pallette de moyens, mécaniques ou chimiques.

Pour ce qui est de ces moyens chimiques, on retrouve essentiellement les sels de déneigement qui peuvent être constitués de trois produits principaux: Le chlorure de sodium, le dichlorure de calcium et le chlorure de magnésium.

- Le chlorure de sodium (NaCl): C'est le sel courant, utilisé dans nos cuisines.  Ne croyez pas qu'il s'agisse là d'un produit anodin.  Il pollue les sols en profondeur par percolation, et détruit les racines des plantes et des arbres.  C'est un herbicide puissant.  Pire: Si on brûle du bois provenant d'arbres qui ont ainsi accumulé du sel routier, on dégage des quantités phénoménales de dioxines et de furanes. Les poissons et batraciens sont également mis en danger par la salinisation des cours d'eau lors des fontes.
- Le dichlorure de calcium (CaCl2) parfois appelé sel de calcium: produit très irritant pour la peau et toxique pour l'homme et les animaux par ingestion, il est néanmoins moins toxique pour les plantes.
- Le Chlorure de Magnésium (MgCl2): Rarement utilisé, vu son prix plus élevé.  Moins toxique que les deux autres, il peut cependant provoquer des diahrées graves ou une intoxication chez les animaux (ou les enfants) qui en absorberaient.

Habituellement, pour saler les routes, on utilise un mélange des deux premiers produits cités.   On obtient ainsi un mélange de deux substances: l'une toxique pour les plantes, l'autre pour les animaux.   Génial !

De plus, d'après des études récentes, il semblerait qu'il y ai un risque tout particulier pour les oiseaux.

En effet, avec le gel généralisé, les points d'eau libre se font rares.  Alors, quand on fait fondre la neige des routes, cette eau saumâtre attire les oiseaux qui viennent s'abreuver, et se font ainsi empoisonner.  L'issue est souvent fatale, d'autant plus que la résistance des oiseaux est déjà mise à mal par le froid, le manque d'eau et de nourriture.

Alors que faire ?

Tout d'abord, au niveau des pouvoirs publics et des services de voirie, il convient d'utiliser ces produits avec discernement.  Soyons pragmatiques: s'il est difficile de s'en passer, un peu d'attention lors de l'épandage permettrait d'éviter le gaspillage qui a lieu à certains endroits.


Surtout, au niveau des particuliers, il faudrait absolument proscrire l'utilisation de ces produits.  Si vous devez déneiger votre trottoir, l'utilisation d'une pelle donne de meilleurs résultats que l'utilisation de ces produits.   Car pour être efficace, le sel répandu doit être brassé avec la neige.  Sur la route, le passage des voitures s'en charge. Mais sur un trottoir ou dans une allée, ce brassage est insuffisant. 

PelleEt donc, on aura tendance à multiplier les quantités de sel, en vain.  De plus, la légère fonte qui a lieu est rapidement annulée et le regel donne comme résultat de rendre les trottoirs encore plus glissants.  Enfin, du côté du prix, une pelle à neige ou un simple pelle de maçon (photo) sont indubitablement un meilleur investissement.

Pour les oiseaux, outre l'apport d'un peu de nourriture sous forme de graines NON SALEES et de graisses, de l'eau disponible est indispensable.  Un petit truc: placez de l'eau dans un récipient placé si possible là où le soleil a le plus de chance de le réchauffer.  Un récipient sombre ou placé sur une surface sombre gèlera moins vite.

En faisant ainsi, on attire aussi les oiseaux par le reflet du soleil sur une surface d'eau libre.  De la sorte, on détourne l'oiseau d'une flaque d'eau saumâtre qui pourrait lui être fatale.
N'oubliez pas de changer l'eau souvent, surtout si le gel est permanent.
Evitez absolument d'ajouter eau, sucre ou alcool.  D'une part, cela n'empêchera pas l'eau de geler, mais pire, cela ferait encore plus de mal aux oiseaux.

A vendredi prochain.

En savoir plus:

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

01/01/2009

2009 !!!

Je vous souhaite une merveilleuse année 2009 , qu'elle soit comblée de valeurs vraies comme la famille, les amis et encore se battre pour donner encore une belle planète pour nos enfants...

Ne pas en vouloir trop et savoir apprécier chaque minute comme un cadeau!

L'Eternelle Optimiste


2009, déjà ! Dis donc, ça file !

Je sais pas toi, mais plus le temps passe dans la vie, plus on a l'impression qu'il passe vite.

Dans l'écologie c'est pareil : plus le temps passe, plus le temps presse, comme l'indique ce changement climatique qui s'annonce régulièrement plus dur et plus rapide que prévu.

Souhaitons-nous donc, pour nous, beaucoup de bonheur, de santé et tout ça, et pour la planète, toujours plus de prises de conscience, d'actions volontaristes, d'échanges, de bon sens, d'humanisme. Nous marchons ensemble.

Bonne année !

Sébi


Le monde est en crises. Qu'elles soient financières, économiques, humaines, sociales, démocratiques, sanitaires, ... elles sont graves, mais ne doivent pas masquer le fait que leur résolution passe aussi par les actes que nous pouvons tous poser pour résoudre les crises énergétiques et écologiques.

Que 2009 soit l'année de la prise de conscience du plus grand nombre, qu'elle nous permette à tous et à toutes de trouver le petit geste qui fera du bien à notre planète, à votre santé et votre portefeuille.  Et que le monde de 2009 soit un tout petit peu plus beau que celui de 2008.

Enfin, je voudrais remercier chaleureusement mes deux co-auteurs, l'Eternelle Optimiste et Sébi, qui ont accepté de mouiller leur chemise et de prendre le risque de monter à bord de Grandeur Nature en 2008 et de venir l'enrichir de leurs points de vue et de leurs opinions.

(Prochaine parution: 09 janvier 2009)

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |