07/11/2008

La 6ème extinction

L'histoire de notre planète a été jalonnée par des évènements capitaux au niveau des espèces animales et végétales qui ont vu une part significative d'entre elles disparaître sur une période de temps très courte, d'un point de vue géologique.

La dernière de ces extinctions massives, la 5ème du nom, a eu lieu il y a 65 millions suite à un évènement cataclysmique supposé (l'écrasement d'une grosse météorite) et a entraîné la disparition des dinosaures.   Même si Sarah Palin a une autre théorie sur le sujet... ;-)))

Sommes-nous en train de vivre la 6ème extinction massive ?

Un large consensus scientifique semble se dégager en faveur de cette hypothèse.
Et l'ampleur de cette extinction-ci n'aurait jamais été égalée, car elle impliquerait la disparition de près de la moitié des espèces animales et végétales sur un laps de temps aussi réduit que une vie d'homme.

C'est dans ce contexte d'urgence que des chercheurs de l'Université de Californie de Santa-Barbara ont lancé un vaste programme de recherche afin de déterminer quelles plantes doivent être protégées en priorité.

En étudiant la place et l'interaction de plus de 150 espèces de plantes, les chercheurs veulent mettre en évidence et tenter d'enrayer un effet domino qui pourrait être initié par la disparition de certaines espèces bien précises.

Certaines plantes clés dans un biotope donné auraient ainsi d'autant plus d'importance que leurs caractères génétiques différent significativement de ceux des autres plantes de ce biotope.

En disparaissant, ces plantes clés appauvrissent le biotope de façon plus importante et plus permanente.

L'exemple donné dans cette étude pour illustrer le propos est celui du bouton d'or.

Bouton d'or
Si celui-ci venait à disparaître (et il s'agit bien d'une espèce en voie de disparition), sa niche écologique ne serait pas comblée, et il y aurait donc un appauvrissement du biotope partout où il est actuellement présent.

Au contraire, les marguerites et les tournesols sont des plantes apparentées.  La disparition de l'une pourrait être compensée dans le même biotope par l'autre.

En bref et en résumé, dans la maison en train de brûler, nous sommes en train de commencer à choisir quels sont les meubles que nous allons essayer de sauver et lesquels vont rester sur place.

Plutôt inquiétant....

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

Palin en pense quoi :-) ?

Écrit par : Cédric | 08/11/2008

Répondre à ce commentaire

Pfiou, le bouton d'or, dis donc... J'aurais jamais pensé, petit, quand on le mettait sous le menton de copines, que ça puisse être un jour en voie de disparition...
(en plus ça donne vraiment l'impression d'une opération destinée à survivre juste quelques décennies de plus)

Écrit par : Sébi | 10/11/2008

Répondre à ce commentaire

Est-ce qu'on a les détails des 5 extinctions massives précédentes aussi non ?
Ca serait intéressant pour comparer avec le phénomène actuel provoqué par l'homme
- % d'espèce éteinte et sur quelle durée
- cause de l'extinction, détails sur les températures, le % d'ozone dans l'atmosphère, ...
- durée nécessaire à la nature pour se restaurer et combler les niches écologique
-

Écrit par : Cédric | 17/11/2008

Répondre à ce commentaire

"Et l'ampleur de cette extinction-ci n'aurait jamais été égalée, car elle impliquerait la disparition de près de la moitié des espèces animales et végétales"
je vous signal que il y a 245-252 Ma, l'extinction du Permien est la plus massive. Près de 95 % de la vie marine disparaît ainsi que 70 % des espèces terrestres (plantes, invertébrés, vertébrés).
Alors cessé d'exagérer les choses pour faire peur aux gens!!! ils suffit de se renseigner pour savoir que tous ces théories actuelles d'extinction massive ne sont que des théories... encore rien ne permet d'affirmer çà!!!

Écrit par : mica | 22/11/2008

Répondre à ce commentaire

@Mica
L'article n'exagère en rien car il fait bien marquer "à l'échelle d'une une vie d'homme",

L'extinction du Permien se serait déroulée progressivement sur une période de dix millions d'années http://www.econologie.com/l-extinction-du-permien-articles-932.html

Écrit par : Cédric | 22/11/2008

Répondre à ce commentaire

Je me souviens, quand j'étais gamin (il y a 30 ans quand même) que le soir venu, on voyait les lucioles voler telles de petites étoiles filantes. On n'en voit malheureusement plus. Le luciole est le plus bel exemple de la diminution importante de la biodiversité chez nous.

Écrit par : Bernard | 23/11/2008

Répondre à ce commentaire

Les détails sur ces extinctions Voilà les détails que j'ai trouvé en passant :
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_506.php#com

Écrit par : Cédric | 03/12/2008

Répondre à ce commentaire

Palin, pense que les dinosaures n'ont pas disparu, car elle en est la preuve vivante, ses idées complètement rétrogrades montrent que c'est une dinosaures, elle m'effraie tellement, que je pense qu'elle est l'évolution du terrible T-rex.
En fait moi je parle de l'évolution du T-rex, mais elle, nie l'évolution. Brooouuu, J'ai froid dans le dos...

Écrit par : Manu | 05/12/2008

Répondre à ce commentaire

La grande disparition qui va se produire n'inquiète que l'homme (dont l'une des qualités les plus notable est d'être anthropocentrique). La planète, elle, s'en fout. Elle en a vu d'autres et la vie renaitra et se rediversifiera de toutes façons. La vie de l'homme dans la vie de la terre, ce n'est qu'une anecdote, même pas un aboutissement (quelle prétention)
Le réchauffement climatique causé par l'homme n'est pas un problème de la terre, c'est un problème de l'homme, de sa survie.
Des espèces vont disparaitre. Grands dieux. D'autres sont passées, et bien plus naitront.
Ce qui inquiète l'homme, c'est que lui même va y passer. Et qu'il est la seule espèce parmi toutes celles qu'il connait, présentes et passées, a avoir conscience de sa finitude.

Écrit par : Phil | 26/12/2009

Répondre à ce commentaire

Franchement vous êtes des gens sérieusement grave et dangereux, faite attention a vos propos bientôt vous demanderez que nous devrons exterminer une partie de la population de la terre. Vous êtes adhérent d'une secte ou quoi ? C'est une réflexion que je vous demande de faire, c'est urgent...NPA et FN en même temps sous le même chapeau, voila ce que je pense des extremistes écologistes

Écrit par : fabrice | 05/03/2010

Répondre à ce commentaire

@fabrice : "bientôt vous demanderez que nous devrons exterminer une partie de la population de la terre"

Voila une idée qu'elle bonne, c'est vrai que 7 milliards de décérébrés cela fait quand même un peu trop.

Qui veut suivre la fameuse idée de fabrice ??

Écrit par : alice | 28/07/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.