25/04/2008

Hyper solaire

L'initiative est intéressante.

Un supermarché Leclerc de l'Hérault (Languedoc-Roussillon) va installer la plus grande centrale solaire photovoltaïque de France .... sur son parking !

centrale-solaire-photovoltaique-leclercCela va représenter plus de 8000 m² de panneaux et produire l'électricité pour environ 400 ménages en conditions optimales.

Le gain écologique est évident, et l'enseigne y trouve également son compte en termes financiers.

Un petit point intéressant à noter:

Sur un parking classique, le rayonnement solaire est habituellement absorbé par le revêtement très foncé, qui le rediffuse ensuite dans l'atmosphère en soirée.   Cette surface sombre diminue ce qu'on appelle l'albedo (= la mesure de la propriété que possède une surface à réfléchir les rayonnements) et ce rayonnement non réfléchi a pour conséquence de provoquer un réchauffement de l'atmosphère au niveau local.

De plus, les véhicules qui sont stationnés en plein soleil... et bien, vous le savez,... finissent par se transformer en sauna, et bien souvent, au redémarrage, c'est l'airco qui est mis à contribution pour évacuer, au prix d'un grande surconsommation de carburant et de rejets supplémentaires de polluants, ce trop-plein de chaleur.

L'initiative de Leclerc constitant à créer des zones ombragées recouvertes de panneaux solaires aide donc aussi à prévenir ces deux phénomènes, et on peut donc affirmer qu'il y a là un gain écologique supplémentaire, à côté de celui de la non-émission de CO2 pour la production de l'électricité.

Bien sûr, cela ne rapportera pas un centime de plus à la chaîne de magasins, mais d'un point de vue environnemental, y'à pas à dire, c'est du gagnant-gagnant.

Pour être complet, j'ajoute que Leclerc n'en est pas à son coup d'essai, puisqu'à Aranjuez (Espagne), le toit de leur magasin est également déjà recouvert de panneaux photovoltaïques.

Et en Belgique, où en est-on ?

Chez nous, Colruyt (dont on connaît l'engagement écologique depuis plus de 25 ans et qui a déjà prouvé à maintes reprises que écologie et économie pouvaient faire bon ménage) fait figure de pionnier en ayant déjà installé deux éoliennes de fortes puissances à proximité de leurs grands entrepôts (d'autres sont en projet).   De même les toits d'autres entrepôts (deux, à l'heure actuelle, jsi ma mémoire est bonne) sont également recouverts de panneaux photovoltaïques, dont la rentabilité a été établie, malgré le niveau d'ensoleillement nettement différent en Belgique par rapport à l'Espagne....

La piste du parking ombragé n'a apparemment pas encore été étudiée, mais pourquoi pas, après tout...   En tout cas, je vais leur envoyer un petit mail informatif pour leur suggérer cette piste.  On ne sait jamais... 

 

En savoir plus:

  • Le projet de Leclerc (News et photo (c) Univers-Nature . Un article de Cécile Cassier)
  • L'engagement écologique de Colruyt (Charte Greenline) (Grrrr.... Malheureusment pas de lien direct... Après avoir éventuellement choisi votre langue, cliquez en haut de la page sur "Engagements", puis sur "Greenline - Environnement")
  • Wikipedia: L'albedo

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

splendide

Écrit par : Cédric | 25/04/2008

Répondre à ce commentaire

Wow. C'est plus que génial. Ça devrait devenir une norme, une obligation. On en veut au Québec!

Écrit par : Valérie-Ann | 26/04/2008

Répondre à ce commentaire

Bonne idée ! Pourvu que ça fasse des petits !

Écrit par : Sébi | 26/04/2008

Répondre à ce commentaire

Et au fait quid du retraitement des panneaux, à la fin ?
Matériau recyclable ?

Écrit par : Sébi | 29/04/2008

Répondre à ce commentaire

on devrait en mettre partout!

Écrit par : l'eternelle optimiste | 30/04/2008

Répondre à ce commentaire

Ca, c'est une bonne question, Sébi !

J'ai déjà eu de chouettes conversations, entre autres avec Eole ( http://eole.over-blog.net/ ) sur le bilan écologique global des panneaux solaires photovoltaïques, et une des questions qui m'ont toujours embêté est justement celle-là.

Ces semiconducteurs contiennent des substances dangereuses (essentiellement des métaux lourds) et des composés toxiques.

Une filière de recyclage devrait effectivement être mise en place, mais je n'ai encore rien lu là-dessus nulle part.

Si quelqu'un a des infos là-dessus (le receyclage des panneaux solaires photovoltaïques en fin de vie), elles sont les bienvenues.

Écrit par : David | 30/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.