15/02/2008

Londres (presque) propre

La personnalité de la semaine: Ken Livingstone.

Ken_livingstone_2Il est le Maire de Londres depuis 2000 et c'est à lui que l'on doit une des mesures les plus efficaces en matière de protection de l'environnement, appliquée au milieu urbain: le désormais célébrissime péage urbain de Londres, ou "Congestion Charging".
Pour pouvoir circuler dans le centre de Londres, chaque véhicule doit acquitter une taxe de 8 £ (un peu moins de 11 EUR) par jour.
Quelques exceptions sont prévues pour les transports en commun et les véhicules particulièrement propres.

Le but avoué est de décongestionner le centre de Londres dont les légendaires embouteillages finissaient par rendre les déplacements pour le moins aléatoires.   Et les résultats sont là: plus d'usagers des transports en commun, plus d'usagers du vélo, et moins d'embouteillages (bien que ses détracteurs ont beau jeu de dénoncer que TOUS les embouteillages n'ont pas disparus....)

L'aspect écologique n'est bien entendu pas en reste, et la qualité de l'air du centre de Londres s'en est retrouvée considérablement améliorée.
Les taxes ainsi prélevées financent les améliorations apportées aux réseaux de transport publics et le tracé de nouvelles pistes cyclables ainsi que d'autres aménagements cohérents avec une politique volontariste en matière d'environnement.

Et quelle meilleure preuve de ce volontarisme politique que celle consistant à améliorer encore le système de perception en établissant un tarif particulièrement dissuasif aux véhicules les plus polluants (à partir de 226 g de CO2 par km) incluant les "voitures" particulières non adaptés à notre époque et aux défis du futur: j'ai nommé mes meilleurs ennemis; les bons gros cacats.

Là-bas, on les surnomme les "tracteurs de Chelsea", du nom d'un quartier huppé de la capitale britannique.  Chez nous, cela serait transposé en "tracteurs de Lasne" ou "tracteurs de Neuilly" en France.   Pour ces heureux propriétaires de belles grosses bétaillères donc, c'est 25 £ (33 EUR) qu'il faudra débourser pour pouvoir visiter le centre ville.

Voilà bien un maire doté d'un vrai courage politique et d'une vraie volonté d'action en faveur du climat, de la santé publique, et de la sécurité routière.  Car ce sont bien dans ces trois problématiques dans lesquelles ils ont une part de responsabilité que le découragement des ringards en cacats portera le plus ses fruits.

Bravo, Mr Livingstone !
Puissiez-vous montrer l'exemple à nos propres élus locaux.

Les petites rues étroites de la ville où j'habite sont désormais encombrées de ces véhicules rétrogrades.  Les places de stationnement sont encombrées par ces pachydernes sur roues qui débordent allègrement sur les trottoirs ou sur la chaussée, encombrant la circulation et représentant un vrai danger public pour les piétons et cyclistes.  Mais je dois me résoudre à l'évidence: le bourgmestre de ma ville n'osera jamais prendre une telle mesure... de peur sans doute de vexer les frustrés de son électorat de droite qui l'ont porté au pouvoir...

Mais j'attends quand même avec impatience un tel dispositif dans le coeur de Bruxelles et dans un maximum d'autres grandes villes un peu partout, en Belgique et ailleurs, à l'instar de Milan ou Stockholm.

Ceux qui oseront prendre une telle décision aujourd'hui auront certes à composer avec de virulentes oppositions (Mr Livingstone pourra vous raconter combien cela n'a pas été facile à Londres !), mais au final, une fois en place, le système remporte une large adhésion du plus grand nombre.

En savoir plus:

09:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Et chez nous? D'accord! Il faudrait faire ça chez nous aussi!!!
Qui osera donner l'exemple?

Écrit par : Michel V. | 16/02/2008

Répondre à ce commentaire

Mais non t'as rien compris David t'as rien compris !!

Son bon gros cacat, c'est uniquement pour l'aspect sécurité que la bourgeoise du coin l'a acheté.

;-)

Bonne continuation...
Bernard

Écrit par : Bernard | 19/02/2008

Répondre à ce commentaire

+1 monsieur le maire

Écrit par : Cédric D | 26/02/2008

Répondre à ce commentaire

pétition pour les péages urbains à Bruxelles Si à Bruxelles aussi vous voulez changer d'air
et mettre en place un système équivalent,
venez signer la pétition en faveur des péages urbains et faites-la circuler :
http://www.lapetition.be/en-ligne/pour-les-pages-urbains-bruxelles-2327.html
Merci d'avance pour l'environnement.

Écrit par : Stéphane Lambert | 24/05/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.