25/01/2008

Sous les pavés... le chauffage

J'adore ce genre de petites news....

Aux Pays-Bas, une idée géniale fait son chemin... C'est le cas de le dire !

Des ingénieurs ingénieux se sont rendus compte qu'une route goudronnée, exposée au soleil... chauffait.
Ben oui, quoi... Vous n'avez jamais marché pieds nus sur une route en plein été ?  C'est bouillant !

De là à transformer les dites routes en véritables panneaux solaires thermiques, il n'y eu qu'un pas.

Ils ont donc fait circuler, juste sous le bitume, une serpentin contenant un fluide caloriporteur (= qui transporte la chaleur), du même genre que celui déjà largement utilisé dans les panneaux solaires thermiques pour transporter la chaleur jusqu'à votre chauffe-eau.

Ainsi, actuellement, afin de démontrer la faisabilité de la chose, un tronçon de route secondaire d'environ 200 mètres et le petit parking adjacent ont été équipés de la sorte, et fournissent maintenant le chauffage à un immeuble de 70 appartements !  Pas moins !

oomsLe "Road Energy system", puisque c'est son nom, avait à l'origine été conçu pour aider au déneigement des routes en hiver, mais en tant que source de chauffage pour l'habitat, le potentiel est évidemment énorme, et il est sans nul doute promis à un bel avenir, car il ne réunit que des avantages: facilité de mise en oeuvre, relativement bon marché, technique simple et fiable, etc....

A défaut de vraies voitures vertes (j'y reviendrai dans un futur article), au moins, on ne manque pas de routes bien noires....


En savoir plus:

08:45 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Quand on pense que ça aurait pu être mis en place il y a bien longtemps... Que de temps perdu !

Écrit par : Sébi | 26/01/2008

Répondre à ce commentaire

Oui, mais.... "Vieuw motard que j'aimais", Sébi ! ;-))

Écrit par : David | 26/01/2008

Répondre à ce commentaire

Et dire que notre Ministre Wallon du Budget et de l'Equipement,l'innénarable Michel Daerden que le monde entier nous envie,cherche encore un moyen de financer les réparations indispensalbes à nos routes wallonnes si fortement abimées.
Ce système pourrait faire d'une pierre d'un coup,si seulement notre Gainsbarre de la politique connaissait son existence...

Écrit par : Michel V. | 27/01/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.