30/05/2007

Nouveau projet

éolienneJe vous ai déjà parlé dans mon post "Electra pas belle" d'un nouveau projet de parc à éoliennes qui me touche directement, puisqu'il sera implanté en partie dans ma ville.

A cette occasion, j'ai créé un nouveau blog "Eoliennes Nivelles", où je m'efforcerai de dénoncer toutes les contre-vérités que des opposants pas toujours très bien intentionnés répandent un peu trop facilement dans le public.

Vous, mes chers lecteurs répartis aux quatre coins du monde, n'êtes peut-être pas directement impliqués là-dedans, mais je vous invite à venir me faire un petit coucou de temps à autres et à venir m'y envoyer des informations (par mail ou en commentaires) que vous penseriez pouvoir m'être utiles dans mon combat.  Ce sera votre façon de m'aider dans ce combat, et je vous en remercie d'avance.

Je dois aussi vous annoncer que ce combat va me coûter beaucoup de mon temps, et que peut-être (quoique je ferai de mon mieux pour l'éviter), je publierai un peu moins souvent sur "Grandeur Nature".  Mais j'espère pouvoir continuer à vous retrouver aussi nombreux le plus souvent possible.

Merci à tous et toutes pour votre soutien.

08:28 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

25/05/2007

En vert à l'école

Bientôt, les écoles vont distribuer la liste du matériel dont nos chers bambins devront se pourvoir pour la rentrée prochaine.

Je suis parfois effaré de voir que l'on propose ou que l'on impose parfois du matériel écologiquement discutable.   Dans certaines écoles, on m'a rapporté que l'on interdisait (oui !  Interdire !!!) le papier recyclé !!

C'est évidemment aberrant, et j'espère que ce n'est pas une généralité.

J'ai décidé d'écrire un petit mot au Directeur de l'école de mes enfants, en lui faisant quelques suggestions.

Je vous en livre le texte ici: n'hésitez pas à l'imprimer et à le remettre vous aussi dans vos écoles.  Comme c'est maintenant que ces listes sont en élaboration, ne tardez pas, car c'est le bon moment.  Vous pouvez bien sûr adapter le texte en fonction de vos propres expériences.  Pour mes lecteurs hors Belgique, juste une remarque: le Décret Mission est une notion purement belge.  Donc, il vaut peut-être mieux enlever cette mention si vous ne vivez pas en Belgique...

Faites moi part de vos avis et expériences: ca peut intéresser plein de gens !


Madame la Directrice,
Monsieur le Directeur,

Dans quelques jours, vous communiquerez aux élèves de votre Etablissement les listes de matériel scolaire dont ils auront besoin à la rentrée prochaine.


De nos jours, un projet éducatif se doit d'intégrer la notion de citoyenneté. Ceci est d'ailleurs inscrit dans le Décret Missions de l'Enseignement de 1997, ainsi que dans la Stratégie Européenne définie dans le cadre de la Décennie des Nations Unies (2005-2014) vers un développement durable, dans le chapitre traitant de l'enseignement.


Malheureusement, dans les listes de matériel fournies, on trouve parfois des exigences de type de produits, de marques etc... qui vont à l'encontre des principes mêmes de la consommation responsable.


Dans le but de conscientiser les élèves dès à présent aux problèmes environnementaux, et afin de permettre aux parents désireux de prolonger cet enseignement par leur propre exemple, auriez-vous l'amabilité de considérer les points suivants, en concertation avec votre Corps Enseignant, lors de l'élaboration de ces listes de matériel ?


  • Remplacer autant que possible l'usage des marqueurs, et privilégier celui des crayons de couleurs.

  • Dans le choix des crayons, suggérer l'usage de crayons en bois non vernis

  • Suggérer l'usage de gomme naturelle

  • Autoriser, voire conseiller, l'usage de papier recyclé pour les blocs de feuilles et les cahiers, même et surtout non blanchis.

  • Suggérer l'usage de matériel de mesure et de traçage en bois, et demander d'éviter le plastique.

  • Ne pas imposer la couverture des livres et cahiers, ou si cela s'avère vraiment nécessaire, proposer l'usage de papier recyclé, et bannir le plastique.

  • Mettre en place et développer une structure permettant l'échange ou la revente des livres et manuels scolaires. Autoriser, de même, l'usage de livres de seconde main, et ne pas imposer l'achat du neuf.

  • Laisser toute liberté aux parents qui souhaitent favoriser des produits moins polluants, et ne pas les contraindre à aller à l'encontre de leurs principes.


La mention explicite de ces quelques notions sur les listes de matériel n'est pas difficile à mettre en oeuvre et peut aider à conscientiser les parents à mieux orienter leurs achats.


Bien entendu, il vous est toujours loisible d'aller encore plus loin, et d'aller au delà de la simple suggestion. Ceci fait, vous inscririez clairement votre Etablissement dans une logique volontariste de responsabilité citoyenne - indépendante de toute influence politique - que l'on ne peut plus ignorer.


Les actes de consommation posés par les parents d'aujourd'hui ont un impact direct sur les conditions de vie de leurs propres enfants. En permettant ou en aidant une consommation plus respectueuses des ressources limitées de notre terre, vous participerez directement et indubitablement à améliorer la qualité de vie des élèves que vous formez.


En vous remerciant pour l'attention que vous accorderez à cette requête et aux suites que vous vous voudrez bien y apporter, veuillez recevoir, Madame la Directrice, Monsieur le Directeur, nos salutations les plus distinguées.

22/05/2007

Cécile Gladel

Cécile Gladel, journaliste d'origine française, vit au Québec.

Son parcours professionnel l'a ammenée à s'intéresser à l'écologie, et son métier est devenu une passion.

Une passion qu'elle partage au travers de son blog.

Un regard d'Outre-Atlantique sur l'écologie et tout ce qui va avec, voilà qui enrichit indubitablement la blogosphère francophone.

Vous trouverez dorénavant un lien permanent vers le blog de Cécile Gladel dans la liste de la colonne de droite.

10:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : blog, journaliste |  Facebook |

18/05/2007

18 secondes

cflC'est le temps qu'il faut pour remplacer une ampoule à incandescence classique par une ampoule économique.

C'est aussi le nom d'une initiative de Yahoo qui comptabilise aux Etats-Unis le nombre d'ampoules économiques vendues (et donc présumées installées), sous forme d'une sorte de concours inter-états.

Ainsi, depuis le 1er janvier, on y découvre que les économies réalisées par les consommateurs sur leur facture électrique dépasse déjà de loin le milliard de dollars.

Les émissions de CO2 ont été réduites de l'équivalent de plus de 250.000 véhicules (et quand on voit la taille moyenne des véhicules circulant aux States, ça doit bien correspondre au double chez nous).

Les Etatsuniens seraient-ils en train de commencer à montrer le bon exedmple au reste du monde ?

Bon, n'allons pas jusque là, mais il faut tout de même admettre que depuis quelques mois, il y a une rupture très nette entre la politique environnementale (ou ce qui en tient lieu) de l'administration Bush et la volonté des citoyens.

Même certains politiciens du camp Bush ont viré leur cuti sur la question, comme Arnold "Gouvernator" en Californie, dont personne n'aurait pourtant pû prédire qu'il serait capable de le faire.

La Californie, où justement, on a mis récemment en place le cadre juridique pour interdire les lampes à incandescence classiques, au profit des lampes énergétiquement efficaces.

La Californie suit ainsi l'exemple de l'Australie (voir mon post Le Kangourou électrique ), où dès 2012, les ampoules classiques pourraient être interdites.

Au Canada aussi, dans certaines provinces, la réflexion est lancée avec un but bien précis: arriver grâce à ce type de mesures à fermer les centrales au charbon encore en activité.

Et l'Europe ?  Encore à la traîne ?

Et bien non, pas cette fois.  Il est en effet permis d'espérer que l'Europe ne sera pas cette fois, du moins sur ce dossier, le mauvais élève de la classe.

On commencerait aussi à parler à la Commission de mesures volontaristes en la matière, dont les effets pourraient s'appliquer dès 2009.

Alors autant s'y préparer dès maintenant:

  • Ne procédez plus à l'achat d'ampoules à incandescence classiques ni halogènes.
  • Prévoyez dores et déjà l'une ou l'autre ampoule économique pour remplacer les 3 ampoules classiques qui restent allumées le plus longtemps en moyenne chez vous.
  • Examinez les points d'éclairage de votre lieu de vie, et interrogez-vous sur la façon de les rendre moins gourmands en énergie.
  • N'hésitez pas à remplacer certaines ampoules, car tous les calculs démontrent que vous y gagnerez financièrement
  • Si vous contruisez ou rénovez, pensez avec votre architecte à un éclairage économe dès le départ.  Les LED's ou les économiques existent en toutes sortes de déclinaisons qui ne nuisent ni au confort ni à l'esthétique, mais vous feront réaliser d'énormes économies sur votre facture d'électricité dès le premier jour.
  • Gardez préciseusement les ampoules à incandescence que vous remplacez: elles pourront encore vous servir dans les endroits où la lumière ne fonctionne pas longtemps (locaux techniques, WC, cave, grenier, etc...)

En savoir plus:

Pour en savoir plus sur les types d'éclairage et leur meilleur usage, une petite auto-pub: n'hésitez pas à reconsulter mon comparatif éclairage, partie 1 et partie 2

L'initiative de Yahoo : http://green.yahoo.com

Le bilan écologique d'un ampoule économique (et autres infos): Topten (Cherchez "Ecologie" dans la page)

Sur le même sujet, un article sur Domoclick

Crédit photo: University of Florida

09:45 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : energie, eclairage, economie |  Facebook |

15/05/2007

Passage à l'Acte

Le pacte écologique belge a besoin de votre soutien.
Un petit geste simple: signez-le !
Si vous lisez ce blog, c'est que l'environnement vous intéresse.  Ca tombe bien: cela nous concerne tous !
2 minutes pour le signer.
Voici l'appel pour le Pacte belge


J-10: Doublons la mise avant le 24 mai !

Nous sommes déjà plus de 20.000 à avoir signé l'"Appel à l'action" lancé par les porteurs du Pacte écologique belge. C'est bien mais nous pouvons - nous devons! - faire mieux.
Les politiques sont pragmatiques: plus nous serons nombreux à leur réclamer une action efficace pour lutter contre les changements climatiques, plus ils auront tendance à prendre les mesures qui s'imposent.

Le 24 mai, les quatre présidents de partis francophones présenteront leurs engagements sur les 36 mesures proposées dans le Pacte.

Envoyons-leur avant cette date un signal fort qu'ils ne pourront pas ignorer!
Mobilisez votre famille, vos amis, vos collègues... et faites en sorte qu'au moins 2 d'entre eux signent sur
www.pacte-ecologique.be
Par cette action facile et efficace, nous pourrons aisément doubler la mise et atteindre le cap des 50.000 avant le "Grand oral" du 24 mai!
Grâce à vous, nous pourrons mettre la pression sur nos décideurs et changer le cours des choses.
Soyez-en remerciés!

Votez pour la planète !
Toute l'équipe du Pacte écologique belge


Le livre est sorti.  Cliquez sur la couverture pour voir la vidéo de la conférence de presse du lancement du Pacte Ecologique en Belgique

acte ecologique

 

19:44 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hulot, pacte, ecologique, politique, elections, video, livre |  Facebook |

11/05/2007

Electra pas belle

centrale_marchienne

L'opération de séduction menée par Electrabel (Pour les lecteurs de "Grandeur Nature" à l'étranger, Electrabel est le plus ancien producteur d'électricité en Belgique) ne vous aura pas échappée, puisque c'était le sujet de mon post précédent.

Mais est-ce que tout cela n'est pas vraiment que du pipeau ?  Comment croire Jean-Pierre Hansen, son administrateur délégué quand il déclare prendre à coeur le problème du réchauffement climatique, quand la même semaine, Electrabel prend en conseil d'administration la décision de financer la construction, aux Pays-Bas et en Allemagne, cinq nouvelles centrales - ce qui, en soit, n'est pas le problème - , mais sur ces cinq centrales, il y en a trois au charbon !

Eh oui !  Partout dans le monde (sauf peut-être en Chine, parce que là, ils n'ont pas trop le choix), on s'évertue à vouloir liquider en premier lieu les centrales au charbon (même avant le nucléaire !) à cause de leur pollution excessive, Electrabel qui se donne une belle conscience toute verte en offrant des DVD's d'Al Gore, va en construire trois nouvelles !

Oui, je sais: on me rétorquera sans doute que les centrales au charbon modernes sont moins polluantes que les anciennes, que la filtrage et le nettoyage des fumées sera à la pointe du progrès, que leur rendement serait même supérieur à celui des centrales au gaz, bien sûr...  bien sûr...

Et bien, cela revient exactement à dire qu'un cacat d'aujourd'hui est moins polluant qu'un cacat d'il y a deux ans. Peut-être, mais ca reste un cacat, un futilitaire, un véhicule ringard, inutile et indésirable.

Pareil pour ces centrales: Que fait-on du transport du charbon ?  En tient-on compte quand on établit le bilan écologique d'une centrale ?  Le gaz ne nécessite pas de transport physique, le combustible nucléaire requiert un transport, mais la quantité à transporter est tout de même nettement moindre.

Pour le charbon, ce sont chaque jour des dizaines de wagons à tracter.  Le transport fluvial est sans doute plus propre, mais ce n'est même pas sûr. 

Et les cendres, ces montagnes de scories à évacuer et éliminer.  Je ne suis pas loin de Charleroi: les terrils, je connais.

J'entends parfois des gens s'opposer à des projets de parcs à éoliennes (comme c'est encore le cas actuellement à Nivelles et Braine-l'Alleud, dans le Brabant), en invoquant des raisons d'esthétique paysagère.  Ca me met hors de moi !

J'invite toutes ces personnes (parmi lesquelles de soi-disant groupes de défense de l'environnement) à se manifester sur cette question: vous préférez alors avoir une belle centrale avec une belle cheminée rouge et blanche qui sort un beau panache de fumée, le tout sur fond de beaux terrils d'un joli noir ?

Alors, regardez un peu plus loin que le bout de votre nez, et réfléchissez trente secondes...

Et puis, pour vous aider, voilà un très beau comparatif de l'impact visuel de différents types de centrales électriques, sur le blog d'Angélie

En savoir plus:

Les 5 nouvelles centrales d'Electrabel: 7sur7
Greenpeace vs. Electrabel sur (entre autres) la question du charbon
Un exemple de l'accueil par la presse belge de l'opération "DVD Al Gore gratuit": La Libre Belgique
Mythes et réalité sur les éoliennes: Blog de Eole
Crédit photo: Marchienne-au-Pont (près de Charleroi), tirée du James Blog

10:08 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : energie, charbon, eoliennes, dvd, electrabel |  Facebook |

08/05/2007

Voir Al Gore à l'oeil

dvd_al_gore

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Je n'aime pas beaucoup faire de la pub pour des entreprises commerciales, mais ici, vous comprendrez qu'il y a franchement de quoi...

Deux des plus grands hebdomadaires de la presse télévisuelle (Humo en Flandre et TéléMoustique en Wallonie) s'associent à Electrabel pour distribuer pas moins de 480.000 DVD (dont plus de 1600 exemplaires pour les écoles) du film de Al Gore "Une vérité qui dérange", et cela GRATUITEMENT(moyennant cependant l'achat de leur magazine, soit 1.80 €).

Cette opération choc commence demain matin 9 mai dans vos librairies.

Dépéchez-vous, car malgré ce nombre impressionnant, il y a fort à parier qu'il n'y en aura pas pour tout le monde !

Si d'aventure autour de vous, des personnes de votre famille, vos amis, collègues, voisins... n'auraient pas réussi à s'en procurer un exemplaire, n'hésitez pas à leur prêter (ou donner) le vôtre !

Ce film, tout le monde doit l'avoir vu, car son sujet nous concerne tous, sans exception !

16:00 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dvd, al gore, cinema |  Facebook |

04/05/2007

2 p'tits tours et puis s'en vont...

On me demande avec insistance ces jours-ci pour qui je voterais au second tour de la Présidentielle en France.

Bon, que les choses soient claires: je suis Belge et je vis en Belgique, mais bien évidemment, l'élection française m'intéresse quand même.   Tout simplement parce que en Europe, deux grandes nations font un peu la pluie et le bon temps en matière économique et politique; ce sont la France et l'Allemagne (et dans une moindre mesure l'Angleterre, mais comme ces dernières années, ils lorgnent de plus en plus vers les Etats-Unis, parfois je me demande s'ils souhaitent encore vraiment être en Europe... mais bon, c'est une autre histoire.).  

Donc forcémment, ces deux grands voisins de la Belgique ayant une influence considérable, tout ce qui se passe chez eux nous concerne aussi directement.  En plus, avec nos propres élections le 10 juin, nul doute qu'un effet d'émulation est toujours possible aussi.

Et puis, quand on va au Musée, pour voir une toile, il faut parfois pouvoir prendre du recul.  Pour la politique, c'est pareil: alors que le monde entier a bien compris le danger d'un type comme Bush à la Présidence Etatsunienne, les Américains eux-mêmes n'ont rien vu venir.... 

Alors, voici mon petit avis, qui vaut ce qu'il vaut, mais bon; c'est mon avis, et je le partage...

Allons droit au but: le candidat qui aurait recueilli mon suffrage au premier tour n'est plus dans la course.  François Bayrou était celui qui représentait (en tout cas en France... car en Belgique, je ne voterais certainement pas pour le centre!) le mieux mes convictions.  C'est aussi et surtout celui qui avait apporté une réponse la plus constructive et la plus élaborée aux grands problèmes environnementaux, dans la lignée du Pacte Ecologique qu'il fut l'un des premiers à signer.

Reste le couple infernal Ségo/Sarko.   Décortiquons:

D'un côté, nous avons Nicolas Sarkozy.

sarkozy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vrai requin de la politique, il n'hésite pas à aller chasser sur les terres de l'extrême droite pour séduire un électorat populiste. 

Finalement, ce n'est peut-être pas un mal, au moins Le Pen est définitivement hors jeu. Tant mieux ! 

Et que propose-t-il pour la France ?  A l'entendre, que de belles choses, bien sûr...

Mais derrière les mots suaves de sa campagne, on trouve un homme dur (Avez-vous déjà bien regardé ce regard froid et calculateur ?... Brrrr, effrayant!) qui incarne avec force tout ce que la droite a de plus détestable: culte de l'individualisme, de l'ultra-sécuritaire, pas de place pour les faibles, les exclus, les différents, et même si vous êtes fort et que vous deviez subir un accident de la vie, je ne voudrais pas être à votre place.

Immigrés, homos, chômeurs, handicapés, ou sous-qualifiés, vous êtes tous dans son collimateur.  

Le Pacte Ecologique ?  Oui, il l'a signé. Et après ?  Ben voilà, c'est tout.

Alors, Sarkozy est-il un Bush Made In France en plus petit ?   Bush est un dangereux imbécile.   Sarkozy est tout, sauf un imbécile.  Ce qui le rend encore plus dangereux.

Bon, ben forcémment, il faut voter Ségolène alors ?

medium_medium_segolene

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors, ce fut la grande question de la campagne: Ségolène est-elle prête et/ou capable d'assumer la Présidence ?   Et bien, franchement, je me pose la question...  Ses innombrables boulettes lui font un peu perdre de sa crédibilité. Et le coup du bikini...!  Faut le faire !  Heureusement, lorsque le vrai débat d'idées peut avoir lieu, comme ce fut le cas samedi passé lors de sa rencontre avec François Bayrou, là, elle brille.... au grand dam de Herr Sarko.

Pour moi, c'est sûr, Ségolène Royal bénéficie aussi de l'effet Angela Merkel, mais ne lui arrive même pas à la cheville (sauf en bikini).

Les femmes en politique peuvent faire leur chemin, c'est sûr, mais Madame Royal est-elle suffisamment forte pour la Présidence ?    

Elle déclare ne pas s'occuper des détails techniques de la mise en oeuvre éventuelle de ses grands projets de campagne.  Ah bon ?  Ben alors qui l'est ?  De qui est-ce le rôle de défendre son programme ?  Franchement, j'hésiterais peut-être aussi à lui faire confiance pour un poste si important.

Vous l'aurez compris: il n'est pas simple de faire un choix valable lorsque l'on a en face de soi deux caricatures.

Bon, ben, ne pas voter alors ?   Sûrement pas !  Ce serait le plus mauvais choix. 

Tout comme en Belgique d'ailleurs, où un vote blanc ou nul est le plus mauvais choix possible.  

Des hommes et des femmes, tout au long de l'histoire et encore de nos jours, ont été et sont encore persécutés de par le monde parce qu'ils revendiquent le droit de voter librement.  Et nous qui avons ce droit, nous nous permettrions de ne pas l'utiliser ? 

Chers amis Français: vous n'êtes décidemment pas gâtés !   Même François Bayrou s'est refusé à donner des consignes de vote à ses électeurs... c'est dire !

Mais ne pas voter reviendrait à conforter Sarkozy dans sa position de favori.  Et là, franchement, à choisir entre un dangereux leader de droite ou une gaffeuse potentielle mais à visage humain, mon choix est vite fait. 

Je n'ai pas de fortune personnelle, je dois travailler pour assurer la subsistance de ma famille.  Je n'ai donc pas les moyens de voter à droite.

Mais qu'on ne s'y trompe pas: si je devais voter Ségolène Royal, ce serait faute de mieux. Comme il y a 5 ans, tous ces électeurs qui ont vôté Chirac juste pour bloquer le passage à Le Pen. 

C'est un peu la même chose ici: il faut bloquer la route à Sarkozy. 

Il faut un monde (et ça commence par une société, un pays) plus juste, plus humain, plus équitable, plus raisonnable, plus durable.

Et cela, la droite ne peut pas l'offrir.

Ni en France, ni ailleurs.

Parce que par définition, son idéologie en est tout l'opposé.

Et aucune promesse électorale, ni de Sarko (surtout pas de Sarko !), ni de personne, ne pourra changer ça.

Un autre avis ?

Lisez l'article que "Le Soir" (Un des plus grands quotidiens francophones de Belgique) a consacré à Sarko "Oui, Nicolas Sarkozy est dangereux" dans son édition du samedi 14 avril, par Joëlle Meskens.

Crédits caricatures
Sarko: Auteur inconnu
Ségo: www.lobofakes.com

15:30 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sarko, sego, election, presidentielle, politique |  Facebook |

01/05/2007

Aux Arbres, Citoyens

charangoComme la vidéo de Mickey3D vous avait bien plu il y a quelques semaines, voici celle de Yannick Noah.
C'est un extrait de son dernier album en date: "Charango"
 
Le ciment dans les plaines
Coule jusqu'aux montagnes
Poison dans les fontaines,
Dans nos campagnes

De cyclones en rafales
Notre histoire prend l'eau
Reste notre idéal
"Faire les beaux"

S'acheter de l'air en barre
Remplir la balance
Quelques pétrodollars
Contre l'existence

De l'équateur aux pôles,
Ce poids sur nos épaules
De squatteurs éphémères...
Maintenant c'est plus drôle

Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain !

Aux arbres citoyens
Quelques baffes à prendre
La veille est pour demain
Des baffes à rendre

Faire tenir debout
Une armée de roseaux
Plus personne à genoux
Fais passer le mot

C'est vrai la terre est ronde
Mais qui viendra nous dire
Qu'elle l'est pour tout le monde ?
Et les autres à venir ?

Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain !

Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Il est grand temps qu'on s'oppose
Un monde pour demain !

Plus le temps de savoir à qui la faute
De compter sur la chance ou les autres
Maintenant on se bat
Avec toi moi j'y crois

Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain !

 
Site Officiel:
Visitez le site officiel de Yannick Noah, vous y trouverez plein de chouettes infos, des photos et d'autres de ses vidéos.

01:01 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : video, yannick, noah |  Facebook |