11/03/2007

Thermique ou voltaïque ?

soleil_couchantUn collègue me demandait récemment s'il valait mieux qu'il installe despanneaux thermiques ou des panneaux photo-voltaïques.  Je n'ai pas sû y répondre, car chaque système possède ses propres avantages et inconvénients.

Afin d'y voir plus clair, je vous propose un petit comparatif des deux technologies.  Rassurez-vous, je n'irai pas trop loin dans les détails: d'autres l'ont fait mieux que je ne pourrais le faire moi-même, et vous trouverez en fin de ce post quantité de liens pour en savoir plus.

Le solaire thermique:

Dans ces panneaux, un liquide est réchauffé par les rayonnements solaires. Ce liquide (dit "caloriporteur") transporte alors cette chaleur vers un échangeur où celle-ci est restituée, le plus souvent dans un chauffe-eau.

chauffe_eau_solaire

 

En général, on considère qu'une installation comprenant 4m² de panneaux couvre (en Belgique) entre 60 et 70% des besoins sur base annuelle en eau sanitaire d'une famille de 4 personnes, grâce à un rendement global tournant aux environs des 70% à 80%.  Une telle installation revient à environ 3000 à 3500 EUR, mais en faisant jouer le jeu des primes fédérales, régionales, provinciales et communales, toutes cumulables, on peut arriver à se faire rembourser jusqu'à 75% du prix de l'installation.  Le coût final peut alors descendre jusqu'à 1200 EUR.  Le prix d'une nouvelle télé.   La rentabilité est assurée en 5 à 7 ans, en considérant que les prix du pétrole restent stables, ce qui, selon moi, est totalement illusoire....

Le solaire photovoltaïque:

Ces panneaux sont en fait de gros composants électroniques qui transforment certains rayonnements directement en courant électrique.   Ce courant électrique est inutilisable en tant que tel.  Il doit être remis en forme par un dispositif électronique et peut ensuite, soit être réinjecté sur le réseau, soit être utlisé directement dans votre maison, soit être stocké dans des batteries (mais uniquement s'il n'y a pas d'accès au réseau, car les batteries sont très polluantes).

Schema_installation_maison

 

Le rendement est nettement moindre puisqu'il se situe, pour les systèmes grands publics aux environs des 20%, ce qui permet la production en Belgique, d'environ 200kWh par an par m² de panneau.   Une installation pouvant produire environ 1100 kWh par an en Belgique (ce qui correspondrait à 8m² de panneaux thermiques) coûtera tout de même la bagatelle de 6500 EUR en Wallonie et 4800 EUR à Bruxelles (les primes régionales étant différentes) contre pas plus de 2500 EUR (primes maximales déduites) pour une puissance équivalente en solaire thermique. La rentabilité du voltaïque ne sera dès lors atteinte qu'en 25 ans en Wallonie (8 ans à Bruxelles).

Alors que choisir ?

A priori, le thermique paraît plus intéressant. Bien sûr, mais malgré ses défauts, le voltaïque a tout de même des avantages que le thermique n'a pas:

  • On peut utiliser l'électricité produite pour d'autres utilisations que le chauffage de l'eau
  • En plein été, les panneaux solaires produisent bien évidemment le maximum d'énergie, mais pourtant, ce n'est pas à ce moment-là que l'on a besoin du plus d'eau chaude.  Donc, il y a une production perdue.  En voltaïque, le surplus est injecté sur le réseau, et sera donc toujours utilisé.

Clairement, on voit ici que on essaie dès lors de comparer deux choses radicalement différentes.  En définitive, ce qui devra orienter le choix, c'est d'abord le budget, bien sûr, et ensuite la finalité de l'installation.

Personnellement, si j'avais un budget conséquent, j'installerais d'abord 4m² de solaire thermique pour mon eau sanitaire, et s'il me reste quelque chose, je pourrais compléter par quelques panneaux photovoltaïques.  

En revanche, pour les budgets plus petits: le thermique toujours en premier lieu, et le surplus du budget peut toujours être utilisé à compléter des petits investissements en vue de réduire les consommations: Ampoules économiques ou à LED, blocs de prises à interrupteur pour ne pas laisser d'appareil en veille, achat d'électroménager performant, petite isolation (portes et fenêtres), volets (pour l'hiver) et stores (pour l'été)....

Il ne manque plus que VOTRE avis...

En savoir plus:
Wikipedia: Capteur Solaire Thermique, Panneaux solaires photovoltaïques
Rendement des capteurs thermiques: Outils Solaires
Portail Energie de la Région Wallonne
Blogs: Eole, Le blog énergie
Divers: Enerzine, Energies renouvelables sol(id)aires

Crédits photos:
Franck Paul: Soleil couchant
Conseil Général Pyrénées Orientales: Capteur thermique
Schéma voltaïque: "Voltaique"

00:37 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : solaire, nature, energie |  Facebook |

Commentaires

Moi je mets des panneaux électoraux.

Écrit par : éléctions 2006 | 11/03/2007

Répondre à ce commentaire

Actuellement, le facteur peu esthétique de paneaux ajoutés à une maison me semble être un frein au succès de ces technologies.
C'est déjà beaucoup mieux si on les prévoit lors de la construction.
Je pense dès lors qu'un véritable bond de popularité sera réalisé lorsque les composants ressembleront à nos bonnes vieilles tuiles !

Écrit par : Xavier | 11/03/2007

Répondre à ce commentaire

Salut David Jolie présentation.

Perso ce qui m'arrête également pour les panneaux termiques, c'est que je dois modifier/changer le réservoir d'eau chaude pour avoir un double serpentin (1 pour la chaudière, 1 pour les panneaux), et donc des frais en plus.

A chaque fois qu'un chauffagiste vient pour l'entretien, il ne sait pas me répondre si je dois changer juste le réservoir ou toute la chaudière qui va avec (ça dépend du modèle). Pas d'info non plus chez le constructeur, sauf qu'une nouvelle compatible coûte autant.

Coté esthétisme, je regarde tellement souvent mon toit que je m'en fout pas mal. Déjà ils sont noirs, et pas vert ou rouge ou jaune (sillicium = sable)

Et tu n'as pas parlé de l'éolienne dans le jardin? Ou rotative sur le toit? :-)
Ou des portes d'entrée à tourniquet? A chaque fois que quelqu'un entre ou sort de chez moi (ou d'un bulding), il actionne une dynamo... cool!
(oh! un rouge-gorge devant ma fenêtre)
(c'est formidable la nature, protégeons-là)

A que tchao
Phano.

Écrit par : Phano | 11/03/2007

Répondre à ce commentaire

Ballon En génral, les installations solaires se placent dans le cadre de rénovations. Il n'est donc pas inhabituel de remplacer le ballon du chauffe-eau classique, pour en avoir un avec deux échangeurs: un pour le solaire, l'autre pour l'appoint par chaudière. Ceci est compris dans les prix que j'ai donné.
Une solution alternative moins chère à l'installation, mais beaucoup plus chère à l'utilisation (et écologiquement aberrante), est d'utiliser un ballon avec un seul échangeur thermique, mais équipé aussi de resistances électriques pour l'appoint.
pour les autres sources renouvelables, je ne les ai pas abordées ici, car c'était hors sujet, mais j'y viendrai peut-être un jour.
Enfin, pour l'aspect esthétique, je dirais que tous les goûts sont dans la nature, mais je ne pense pas que ce soit foncièrement handicapant. Les panneaux sont toujours placés dans le plan de la toiture. Ce qui peut être plus gênant, c'est que le fait d'installer des panneaux solaires peut être perçu comme un acte d'affichage de convictions politiques. C'était sans doute vrai il y a 20 ans, mais je ne pense pas que ce soit encore d'actualité: tous les partis ont, d'une façon ou d'une autre, avec plus ou moins de sérieux, de compétence et surtout de crédibilité, des propositions "écologiques" dans leurs programmes.
Merci pour vos contributions au débat.

Écrit par : David | 11/03/2007

Répondre à ce commentaire

et bien, pour une fois, une personne (toi) a reussi à bien faire tout comprendre à la blonde...hihi! et c'est seulement l'arnegt qui me manque, car ça fait un moment que j'en veux...

Écrit par : zara whites | 13/03/2007

Répondre à ce commentaire

David,

Concernant les photovoltaïques, je me suis laissé dire que le surplus de courant produit et redirigé vers le réseau public peut être vendu aux fournisseurs d'énergie? Ta maison te rapporte des sous quand t'es pas là !! Ce qui ajouté aux différentes primes peut encore diminuer le coût total.

A+
Bernard

Écrit par : Bernard | 22/03/2007

Répondre à ce commentaire

Vente électricité Tout à fait Bernard, le surplus d'électricité peut être revendu. En France, les accords avec EDF sont tellement intéressants que bien souvent, le petit producteur (comprenez le particulier) vend l'intégralité de sa production plutôt que de l'utiliser, car il gagne plus que ce qu'il paye pour son électricité en tant qu'abonné normal.
En Belgique, je ne sais pas ce qu'il en est, mais si quelqu'un a des infos, elles sont els bienvenues !
Merci pour ton passage.

Écrit par : David | 23/03/2007

Répondre à ce commentaire

Soleil Levant Il faut bien admettre que si l’on n’a pas Internet, il est difficile de ce renseigner en énergie solaire. Pourtant nous vivons en sur-régime et nous prenons beaucoup plus que la Terre ne peut nous donner. Les événements ne font qu’empirer, il est vraiment urgent de réviser nos automatismes.
Il faut bien se dire qu’une fois le matériel amorti, l’énergie sera gratuite, et en plus l’énergie du soleil ne va pas arriver à manquer avant longtemps, si on tient compte du réchauffement de la planète.

Écrit par : Félicien | 24/03/2007

Répondre à ce commentaire

thermique et voltaïque Salut David,
je rêve d'un panneau où seraient combinés thermique et photovoltaïque!
A+

Eole.

Écrit par : eole | 26/03/2007

Répondre à ce commentaire

l’environnement, l’écologie et les énergies nouvelles. C'est tellement évident qu'il y a beaucoup à faire, que cela montre bien le peu d'importance que les gérants des états donnent à l'avenir de nos enfants... tant dans la réduction des budgets éducation et santé, que dans les investissements décidant de l'avenir de la planète entière...
La peur des dirigeants se traduit par un enlisement qui discrédite tout ce qui touche à l’environnement, l’écologie et les énergies nouvelles.

Car non seulement l'ouverture aux énergies moins (voir même non) polluantes est une garantie de création d’emploie, mais en plus c’est un investissement pour la vie et survie de nos enfants et petits enfants…

La peur des dirigeants se traduit par un enlisement qui discrédite tout ce qui touche à l’environnement, l’écologie et les énergies nouvelles.

C’est un choix politique et économique, mais oseront-ils prendre le risque d’innover ?

Écrit par : cnva | 27/03/2007

Répondre à ce commentaire

erreur dans l'URL... c'est http://nos-systeme-d.skynetblogs.be erreur dans l'URL... sorry, sans accent
c'est http://nos-systeme-d.skynetblogs.be
c'est pour apporter une ouverture utile pour tous...

Écrit par : cnva | 27/03/2007

Répondre à ce commentaire

Avis Merci pour vos avis.
"CNVA", efectivement, les politiciens restent trop timorés devant l'urgence.
D'où mon credo: par l'action individuelle et surtout l'émulation, on peut, si on est suffisamment nombreux, infléchir les marchés. On n'a pas besoin des politiques pour ça (mais ça aide). Chacun chez soi, nous avons un réel et immense pouvoir: il ne faut pas se décourager.
Et il ne faut certainementpas se rabattre sur un voe de protestation aux prochaines élections ! Que ce soit en France ou en Belgique, il reste des gens de valeurs qui méritent vos voix. Ne vous laissez pas aveugler par les promoteurs de la haine.
Eole,
Effectivement, des panneaux "hybrides", belle idée ! Ca reste à inventer !
Félicien,
C'est visé très juste. Les automatismes doivent changer: tout est là ! Pour les informations, en Belgique, nous avons les "Guichets de l'Energie" de la Région Wallonne, où la population peut se rendre gratuitement et s'entretenir avec des spécialistes, recevoir des adresses et de la documentation, des conseils, etc... cela aide un peu à combler cette "fracture numérique" par rapport aux gens qui n'ont pas un accès facile au net. Peut-être une telle structure peut-elle aussi exister en France ? Néanmoins, force est de constater, qu'effectivement, le net devient vraiment incontournable.

Écrit par : David | 28/03/2007

Répondre à ce commentaire

Thermique ET photo-voltaïque Au départ de panneaux thermiques, via un deuxième ballon, il est possible de pré-chauffer l'eau sanitaire.
Des panneaux photo-voltaïques, couplés à une batterie et à un onduleur, permettraient de faire fonctionner une pompe à chaleur.
Les installations existantes fournissent l'appoint.

Écrit par : Philippe ZIMMER | 20/04/2007

Répondre à ce commentaire

Thermique et photovoltaïque Salut David.
Dans un post précédent, je rêvais d'un panneau solaire qui puisse combiner production d'électricité et chaleur. Et bien, çà existe déjà ! Il y a même un site (http://www.pv-t.org/) qui se consacre au sujet... comme quoi, rien ne semble impossible dans le domaine des EnR :)

A+

Eole.

Écrit par : Eole | 13/05/2007

Répondre à ce commentaire

Et oui ! Effectivement, ca existe. Et d'après la documentation sur le site, il y aurait même plusieurs fabricants. Fantastique ! Je vais examiner ça à l'aise...
Merci pour cette info, Eole !

Écrit par : David | 15/05/2007

Répondre à ce commentaire

Pas d'avenir pour l'atome C'est la bonne solution, les prix baissent, la puissance installée augmente de 40% à 50% par an dans plusieurs pays. C'est l'avenir.

Pas comme le nucléaire qui se démène en se moment mais finira par s'effondrer, faute de billes à mettre dans son sac :
http://travail-chomage.site.voila.fr/energie/fin_uranium.htm

Seules les énergies renouvelables sont une solution propre et durable.

Écrit par : Lordan | 16/06/2007

Répondre à ce commentaire

Cours de l'uranium C'est pointé dans ton article, Lordan, et effectivement, je l'avais déjà lu par ailleurs....:

Pour ceux qui croient encore en un nucléaire bon marché à l'avenir: le cours de l'uranium a été multiplié par 10 en 4 ans.

Le prix du vent, des marées ou du soleil, lui, n'a pas changé.

Écrit par : David | 16/06/2007

Répondre à ce commentaire

Le photovoltaïque est rentable en énergie Une installation photovoltaïque pour la production d'électricité est rentable en énergie en 3 à 4 ans à Paris et son gain énergétique est de 6 à 9 fois, selon que l'installation est disposée en toiture ou en façade.

L'énergie consommée dans le cycle de vie complet d'une installation photovoltaïque installée en toiture à Paris (de la fabrication au recyclage) est restituée par l'électricité produite en 2,9 année. Au cours des trente ans de sa durée de vie, cette installation aura produit 10,4 fois l'énergie consommée, soit un gain d'énergie de 9,4 fois.

Une installation de 8 m2 (huit mètres carrés) en toiture à Paris, dont la puissance crête est de 1 kWc (qualité moyenne, rendement de 12%) produit 872 kWh par an. Cela correspond à la consommation électrique spécifique (hors chauffage, eau chaude et cuisson) d'une personne raisonnable. Cette consommation était de 1100 kWh en moyenne par habitant en France en 2005.

Voir le lien pour en savoir plus.

Écrit par : Bertot | 16/09/2007

Répondre à ce commentaire

Thermique VS Voltaïque ? Pourquoi comparer panneaux solaires (eau chaude) et voltaïques (électricité)? les deux ne sont pas exclusifs mais complémentaires. D'autre part, la Région Wallone a adapté ses primes et réductions d'impôts de manière à s'aligner sur les autres régions. Autant le savoir.

Écrit par : Utopia | 02/11/2007

Répondre à ce commentaire

le photovoltaïque est rentable (surtout à partir de 2008 ;) ) Oui UTOPIA, les 2 systèmes sont complémentaires..
et surtout rentables! En effet les 3 régions ont mis en place une prime à l'investissement et surtout un mécanisme de vente de l'électricité verte (Certificat Vert) qui combinés avec la réduction d'impôt du fédéral permet un amortissement de l'installation entre 3 (Bxl) et 7 ans (Wal). Et c'est sans compter sur les augmentations prochaines de prix de l'électricité....!
Donc passons tous à l'énergie solaire :)

Écrit par : eole | 03/11/2007

Répondre à ce commentaire

2008 Quand je parle de 2008, c'est parce que les primes de la région wallonne seront effectives à partir du 1er janvier 2008

Écrit par : eole | 03/11/2007

Répondre à ce commentaire

j'hésite J'habite la campagne, ma chaudière au mazout est vielle et je dois trouver une solution de rempacemnt mais vu la montée vdu mazout j'ai pensé installer un systéme d'air conditionné.
Et installer des panneaux voltaïque pour amortir le coup du fonctionnement j'aimerais votre avis
Merci

Écrit par : Jean-Marie | 09/11/2007

Répondre à ce commentaire

L'électricité solaire thermodynamique : le jour, la nuit Une 3e méthode pour utiliser l'énergie solaire est celle du solaire thermodynamique (voir le lien dans l'Url).

Cela permet aussi de produire de l'électricité avec plus de régularité que le photovoltaïque et aussi le soir ou la nuit.

Etonnant mais réel.

Au passage, l'adresse indiquée précédemment est devenue http://futura24.site.voila.fr/solairepv/pv_bilan.htm
à ce qu'il me semble. Mieux vaut le noter.

Écrit par : Bertot | 02/12/2007

Répondre à ce commentaire

Une solution combinée existe Voir http://ermelect.perso.cegetel.net/Thermique.htm

Écrit par : Alain | 08/03/2008

Répondre à ce commentaire

Monsieur je désire les coodonnées d'une entreprise dans la région parisienne et également dans la région de Nantes (44) pour pouvoir faire des études détaillées et chiffrées.

Écrit par : de chardon | 31/03/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Merci pour ces informations, il est temps de faire queque chose !

Écrit par : Max | 14/03/2010

Répondre à ce commentaire

bonjours à tous et encore merci pour tout vos renseignement . je suis actuellement à la recherche d'un complément de chauffage (facture EDF un peux salée !) et entre les devis d'un électricien pour une nouvelle génération de radiateur , un cheministe et un marchand de panneaux solaire ; y a de quoi plus savoir ou donner de la tête ! Tout cela m'a permis d'y voir un peu pus clair.Par contre pour être franche avec vous, sans vouloir vexer personne , c'est que le photovoltaÏque a un peu mauvaise presse dans le sens ou , le prix d'achat et franchement abusif , en rapport de la rentabilité qu'il génère ....

Écrit par : roxane | 15/03/2010

Répondre à ce commentaire

mon idée Moi,je pense qu'une combinaison des deux, panneaux solaires photovoltaiques et capteurs solaires thermique seraient parfais.

http://www.energievair.com

Écrit par : Elise | 02/06/2010

Répondre à ce commentaire

Vivement que les chauffe-eaux solaires baissent pour être plus accessibles.
Idem pour le solaire PV, peut-être que la diminution des crédits d'impôts va faire baisser les prix ?

Écrit par : chauffe eau | 04/08/2010

Répondre à ce commentaire

Pour la production d'eau chaude, le solaire thermique est une bonne solution même si le thermodynamique prend de l'ampleur.

Pour la production d'électricité, l'éolien me semble plus économique que le PV.

Écrit par : chauffe-eau | 15/08/2010

Répondre à ce commentaire

Le chauffe-eau thermodynamique se trouve aujourd'hui au même prix que le solaire, bénéficient des mêmes aides et consomme moins d'électricité...
De plus, pas besoin de se soucier de l'orientation du toit. Cette solution risque de faire baisser fortement les ventes de chauffe-eau solaire.

Écrit par : chauffe-eau thermodynamique | 13/09/2010

Répondre à ce commentaire

je suis d'accord le chauffe eau solaire est un excellent moyen pour chauffer l'eau de votre maison.

Écrit par : photovoltaique | 29/01/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.