30/01/2007

La Terre meurt

Je ne suis pas un fan... mais pourtant, j'ai été très agréablement surpris par le texte de cette belle chanson de Charles Aznavour que je viens de découvrir à la radio.

Je vous le livre ici, pour réflexion:


La Terre Meurt
( Charles Aznavour 2007)


Les Oceans Sont Des Poubelles
Les Fonds De Terre Sont Souilles
Les Tchernobils En Ribambelles
Voient Naitre Des Foetus Mort Nes
Dans Cinquante Ans Qu'allons Nous Faire
De Ces Millions De Detritus
Et Ces Dechets Du Nucleaire
Dont Les Pays Ne Veulent Plus

Sous Nos Pieds La Terre Promise
Patrimoine De Nos Enfants
Petit A Petit Agonise
Et Je M'en Soucis
Et Pourtant Les Especes Devenues Rares
Sont En Voie De Disparition
Et La Laideur Chante Victoire
Sous Le Plastic Et Le Beton

La Terre Meurt
L'homme Sans Fou
Il Vit Sa Vie
Un Point C'est Tout
Il Met A Son Gre A Son Gout
Le Monde Sans Dessus Dessous

La Terre Meurt
Ou Allons Nous

Dans La Finance Et Les Affaires
Le Petrole Est Le Maitre Mot
Il Mene A Tout
Meme A La Guerre
Et Nul Ne S'inquiete De L'eau
Ou En Sont La Flore Et La Faune
Et Qu'advient-Il Du Firmamant
Prive De La Couche D'ozone
Gardien De L'environnement

Sous Le Ciel Le Sol Se Revolte
Car L'homme Trompe La Nature
Quand Il Traffique Les Recoltes
Il Hypotheque Son Futur
Sous Le Soleil Les Forets Brulent
Et L'on Gave Les Champs D'engrais
Dans La Boulimie Majuscule
Du Rendement Et Du Progres

La Terre Meurt
L'homme S'en Fou
Il Vit Sa Vie Un Point C'est Tout
Il Met A Son Gre A Son Gout
Le Monde Sans Dessus Dessous
La Terre Meurt
Ou Allons Nous


Il Est Temps De Prendre Consience
Que L'homme Ne Respecte Rien
Il Se Fiche De L'existence
Des Baleines Et Des Dauphins
L'elephant Meurt Pour Son Ivoire
La Bete Rare Pour Sa Peau
Et Dans Les Grandes Marees Noires
Le Mazout Englue Les Oiseaux

La Societe Consomatrice
Avance Impunement Ses Pions
Tandis Que Les Arbres Pourissent
Dans Les Villes Et Leurs Environs
La Secheresse Se Dechaine
Effacant Tout Signe De Vie
Et Certaines Races Humaines
Crevent D'abandon Et D'oublie

La Terre Meurt
L'homme Sent Fou
Il Vit Sa Vie
Un Point C'est Tout
Il Met A Son Gre A Son Gout
Le Monde Sans Dessus Dessous
La Terre Meurt
Ou Allons Nous

La Terre Meurt
Reveillons Nous


(Désolé, je n'ai pas trouvé le nom de l'auteur; si vous le connaissez, vous pouvez toujours le mettre en commentaire)

aznavour

 

Site officiel de Charles Aznavour: http://www.c-aznavour.com/

17:38 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

26/01/2007

En avoir une plus grosse

Et pourquoi ne pourrait-on pas avoir une plus grosse voiture, un bon gros 4x4 par exemple ? 
Finalement, il y a pourtant plein de bonnes raisons pour acheter un bon gros 4x4 !

Aspect sécurité:
Où sommes-nous plus à l'abri que dans un bon gros 4x4 ?  
D'abord, il y a le pare-buffles.  C'est bien le pare-buffles.  Effectivement, avez-vous remarqué le nombre de piétons qui traversent en ville ?  Et le nombre croissant de cyclistes sur les grandes route ? Imaginez un accident avec eux... L'horreur totale !  La carrosserie pourrait en souffrir. C'est traître, vous savez, un guidon de vélo qui s'encastre dans le radiateur !  La réparation coûte une véritable fortune ! Au moins, un pare-buffles protège de tout cela.
Ensuite, vu le nombre croissant de bons gros 4x4 sur les routes, si on a accident avec l'un deux, on se retrouverait ratatiné avec une voiture normale. Aucune chance de survie, vu la masse des bons gros 4x4. Donc il vaut mieux aussi avoir un bon gros 4x4 pour se sentir en sécurité. On peut alors rouler plus décontracté: on n'a plus besoin de faire tout le temps attention à tout, on peut plus facilement téléphoner en roulant, car au moins, on est à l'abri dans un bon gros 4x4.
Enfin, avec un bon gros 4x4 en ville, au moins, ceux qui n'en ont pas et qui veulent absolument prendre leur priorité vous laissent passer.  A la limite, on peut s'aider des bons gros phares du bon gros 4x4: comme ils sont plus haut que ceux d'une voiture normale, ça les impressionne, et comme ils sont éblouis (c'est le cas de le dire), ils s'arrêtent d'office pour laisser passer les bons gros 4x4.  Ca facilite le circulation, et ca réduit donc le nombre de bouchons.
Donc, un bon gros 4x4 contribue à la mobilité en ville.

Question prix:
Un bon gros 4x4, c'est super économique ! Ben oui, il suffit de savoir calculer:
Prenez une voiture familiale normale, par exemple une Toyota Avensis 5 portes.  Vous payerez 26.260 EUR, pour une voiture qui pèse 1455 Kgs. Soit 18.05 EUR/kg.
Maintenant, prenez un bon gros Nissan Patrol Wagon.  D'accord, il vous en coutera 40.150 EUR, mais pour ce prix-là, vous avez quand même 2495 Kgs de bons gros matériaux, soit une bonne grosse tonne en plus.  Ce qui ramène le prix au kilo à 16.09 EUR, seulement !  Ben voilà, c'est tout simple !
Pourquoi payer plus cher: un bon gros 4x4, plus c'est gros, moins ça coûte au kilo !

Ma liberté:
"Ma liberté
C'est toi qui m'as aidé
A larguer les amarres
Pour aller n'importe où
Pour aller jusqu'au bout
Des chemins de fortune"
(G. Moustaki)
Aaaah, ma liberté !  C'est sacré !
Avec un bon gros 4x4, on n'a plus besoin de partir loin pour avoir des sensations: il suffit d'aller le dimanche dans le bois le plus proche.  En général, on y trouve de superbes chemins en terre où on peut jouer au safari avec ses copains.  Parfois, on peut même voir des vrais animaux, comme dans les émissions de Ushuaïa (en moins beau, mais c'est parce que Nicolas Hulot, il va très loin en polluant beaucoup pour faire ses émissions).  On peut aller où on veut, on roule partout avec un bon gros 4x4.
En plus, comme on est plus haut que dans une voiture normale, on profite mieux du paysage. Surtout que, comme on a dit plus haut, on est plus en sécurité, on peut consacrer plus de temps à regarder ailleurs que bêtement de rester tout le temps à regarder les autres usagers de la route.

Un bon gros 4x4, c'est écolo:
Ben oui, se promener par tout temps dans un bon gros 4x4 dans les bois, ça pollue moins que de partir loin en vacances.  Et puis, dans les bois, on est proche de la nature, c'est très écolo.
Les rumeurs comme quoi les émissions de CO2 participeraient au réchauffement climatique ne sont pas formellement démontrées.  Ce ne sont donc que des fariboles orchestrées par le puissant lobby des écolos et des vendeurs d'éoliennes qui veulent en planter partout. 
De toute façon, même si c'était vrai, ça serait de toute façon pas une mauvaise chose que la planète se réchauffe: au moins on ferait des économies de chauffage et donc on polluerait moins.  Et on ne devrait plus partir loin pour avoir du temps chaud, donc on polluerait moins aussi. 
C'est pas parce qu'on a 15° au mois de janvier que ça veut dire que la planète se réchauffe: d'abord, ces températures se sont déjà vues par le passé (en 1827, je crois), ensuite, ben regardez dehors: aujourd'hui il gèle !   Donc, c'est que tout va bien, quand même !
Et puis, ce n'est pas un bon gros 4x4 qui polluera beaucoup, parce que de toute façon, on lit partout qu'en roulant le pied léger, on économise 20% de carburant.  Et là aussi, si on compare ce qu'on gagne avec 20% d'économie de carburant, pour l'Avensis qui consomme 7.6 l/100 et le bon gros Patrol qui en consomme 14.3, on fera donc presque deux fois plus d'économies de carburant avec un bon gros 4x4 !

L'avenir:
De toute façon, y'a pas à discuter: le bon gros 4x4 est un véhicule d'avenir.
Pourquoi ? Parce que si ce n'était pas le cas, les constructeurs ne leur feraient pas autant de pub, tiens ! On voit quand même plus de pubs pour de bons gros 4x4 que pour des voitures conçues pour consommer peu, non ?  C'est quand même un signe, non ?
Regardez le succès du récent salon de Bruxelles: on n'a jamais vendu autant de bons gros 4x4.  Tous ces gens-là ne peuvent quand même pas se tromper !
En plus, vous avez bien vu dans la presse cette semaine: l'Europe n'intègre pas les bons gros 4x4 dans les mesures concernant les limitations des émissions polluantes (voir mes posts "Europe, mauvais élève" et "Euro 5"). C'est sûrement parce qu'ils y croient en l'avenir des bons gros 4x4. Et c'est encore le meilleur moyen d'en faire la promotion.

Pratique:
C'est tellement pratique un bon gros 4x4.
On ne manque jamais de place dans le coffre quand on fait les courses le samedi.
Et il y a presque toujours de la place libre sur les emplacements pour handicapés.  Comme on ne peut garer un bon gros 4x4 que sur ces emplacements parce qu'ils sont plus larges, on est en même temps juste à côté de l'entrée du magasin. Cool ! Même plus besoin de marcher !
Il y a aussi qu'on peut se sortir de tous les mauvais pas.  Imaginez une coulée de boue sur le ring de Bruxelles (On ne sait jamais, ça peut arriver). Au moins, avec un bon gros 4x4, on peut arriver à se dégager.  Tandis que les voitures normales, elles, resteraient embourbées et entraveraient la circulation des bons gros 4x4.  Encore un exemple où le bon gros 4x4 participe à la mobilité sur nos routes !
Il faut penser à tout, parer à toute éventualité.  C'est bien, pour ces cas-là, d'avoir un bon gros 4x4.

Respect:
Et puis, quand on a un bon gros 4x4, y'à pas à dire, ça force le respect.
D'abord, ça permet de lui rabaisser son caquet à son imbécile de voisin/beau-frère/patron.  Parce que cet abruti, il a acheté un bon gros 4x4 l'année passée, mais uniquement pour frimer.  Il ne se rend même pas compte combien c'est sûr, pratique, économique et plein d'avantages, un bon gros 4x4.  Non lui, c'est juste pour faire le fier !
Au moins, maintenant, on peut en acheter encore un plus gros que lui.  Chaque année, ils sont de plus en plus gros, les bons gros 4x4.  Maintenant, c'est lui qui regarde de travers.  Bien fait pour sa gueule, à ce con ! 
Et aussi, sur le parking du supermarché le samedi, quand on est avec madame, au moins les gens voient qui c'est qui décide à la maison. 
Parce que quand on a un bon gros 4x4, tout le monde voit bien qu'on est un homme.  Un vrai. Ca donne de l'autorité.


Bon, allez.  Assez déliré.... Redevenons sérieux, mais juste pour une petite minute.  Très peu de personnes (en fait, seulement quelques professions bien précises) peuvent justifier réellement le nécessité de posséder ce type de futilitaires.  Dans les autres cas, je pense que la raison profonde est tout simplement ailleurs: dans le pantalon !  Je dirais juste à ces messieurs tellement excités par la perspective de pouvoir manier pour une fois un bon gros engin, que pour combler leurs frustrations, leur permettre de s'affirmer ou pour se redonner confiance en soi, une certaine petite pillule bleue bien connue peut faire des miracles par rapport aux troubles de l'érection.   En revanche, si vraiment, ils ressentent le besoin impérieux (sans doute justifié...) d'en avoir une plus grosse, qu'ils se tournent plutôt vers la chirurgie que vers un concessionnaire automobile !

(J'attends avec délectation vos réactions... Surtout celles des amateurs de bons gros 4x4.  Quitte à être ridicules, autant qu'ils viennent encore nous faire rire un petit peu ! )

Elephant 4x4

12:45 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (27) |  Facebook |

24/01/2007

Europe, mauvais élève

Vous l'avez sans doute lu comme moi dans la presse aujourd'hui, l'Europe, sur fond de divisions internes et de pressions du lobby de l'industrie automobile a décidé de ... ne pas décider !

Les mesures contraignantes prévues pour abaisser progressivement les valeurs limites des émissions des véhicules automobiles dans les années à venir a attiré les foudres du ministre allemand de l'industrie.

Et pendant ce temps-là, on vend des 4x4 à tour de bras.

Déjà que, en plus, (voir mon post sur "Euro5"), l'Europe avait exclus aussi ces véhicules "futilitaires" de la norme Euro 5 ....

Il y a de quoi désespérer....

Comme quoi, plus que jamais, je pense qu'il ne faut pas attendre de geste majeur de la part de nos politiciens.  L'action individuelle est notre arme pour leur faire comprendre que nous voulons que ça change.

Coupez tout lors de l'action du 1er février: envoyez un signal fort !

Et surtout, par vos petits actes au quotidien, par vos achats et vos décisions, faites les choix qui favorisent les filières environnementalement propres, à tous les niveaux.  En créant ainsi des marchés, l'économie viendra peut-être un jour au secours des environnementalistes (Je ne me serais jamais cru capable d'écrire ce genre de choses un jour.... )

 

19:47 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

19/01/2007

5 minutes

5 minutes....  Et si on vivait 5 minutes sans électricité ?

Suite à la suggestion de Vanille, une ex-super-bloggueuse (désolé pour le délai...), voici l'appel de l'Alliance pour la Planète.  Valable aussi pour la Belgique !


Le 1er février 2007, dans toute la France 5 minutes de répit pour la planète contre le changement climatique
Participez à la plus grande mobilisation des citoyens contre le Changement Climatique !
L’Alliance pour la Planète (groupement national d’associations environnementales) http://www.lalliance.fr/ lance un appel simple à tous les citoyens, 5 minutes de répit pour la planète :
tout le monde éteint ses veilles et lumières le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h00
Il ne s’agit pas d’économiser 5 minutes d’électricité uniquement ce jour-là, mais d’attirer l’attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d’énergie et l’urgence de passer à l’action !
5 minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats à la Présidentielle que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.
Pourquoi le 1er février ? Ce jour là sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) des Nations Unis. Cet événement aura lieu en France : il ne faut pas laisser passer cette occasion de braquer les projecteurs sur l’urgence de la situation climatique mondiale.
Si nous y participons tous, cette action aura un réel poids médiatique et politique, moins de trois mois avant l’élection présidentielle !
Faites circuler au maximum cet appel autour de vous et dans tous vos réseaux ! Faites le également apparaître sur votre site Internet et dans vos news letters.


En savoir plus:

L'alliance pour la Planète: www.lalliance.fr

Voir la consommation en temps réel de la Belgique: www.elia.be et cliquez sur le bouton "Operational data & Tools" au dessus de la page,  puis dans le menu à gauche, cliquez sur Consommation.   (N.B.: la durée entre deux prises de mesures étant de 15 minutes, l'action du 1er février risque de ne pas être directement visible sur ce graphique; il faudrait au moins tout éteindre pendant 15 minutes)

17:43 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

13/01/2007

Salon de l'auto

Ca y est... les amateurs seront ravis: le Salon de l'auto de Bruxelles, cuvée 2007 ouvre ses portes !

Consacrée cette année aux utilitaires légers, véhicules de loisirs et motos, cette 85ème édition fera donc la part belle aux 4x4, hummers, rav, etc....

Choquant, dans le "climat" actuel, où tout nous rappelle pourtant l'urgence d'agir à tous niveaux pour (entre autres) consommer moins de carburants fossiles.

Si ce n'est en matière d'accessoires, aucune grande avancée technologique donc à découvrir en matière de motorisation, d'efficacité énergétique ou d'améliorations au niveau de la sécurité.

Que du contraire: Des moteurs de plus en plus gros et de moins en moins efficaces, des carrosseries lourdes, des consommations et émissions de polluants scandaleusement élevées (inversémment proportionnelles à la taille des caractères utilisés sur les prospectus pour en faire état...).  Bref, on revient 20 ans en arrière.

Et dire qu'on taxe les écologistes de vouloir revenir à l'âge de pierre... que dire de ce retour en arrière technologique... si ce n'est qu'il est tout simplement écoeurant !

Parallèlement à l'ouverture du salon (car je ne peux pas imaginer qu'il s'agisse d'un hasard), BeTV (le Canal+ belge) a diffusé en clair ce jeudi le remarquable film documentaire de Chris Paine "Who killed the electric car ?" (Qui a tué la voiture électrique ?) qui raconte l'histoire vraie de EV1 (prononcez IVVY-One), le premier véhicule tout électrique concu par General Motors.

EV1

 

Il raconte l'histoire de cette étonnante voiture, proposée uniquement en leasing par General Motors à partir de 1996 en réaction à une loi de l'état de Californie qui imposait aux constructeurs de mettre sur le marché un certain pourcentage de véhicules à émission zéro (ZEV - Zero Emission Vehicles).  Son succès fut immédiat, au point que l'offre ne pouvait pas suivre la demande, et ce, malgré les manoeuvres de sabordage orchestrées par les compagnies pétrolières, l'administration Bush (sous la pression des dites compagnies), et General Motors eux-mêmes.

Le document raconte ensuite comment ce succès de EV1 a fait peur à tous ses braves gens: il reste des milliards de barrils de pétrole à extraire.  Donc, des dizaines de illiards de dollars à se mettre dans la poche.  Les prix ne peuvent donc pas baisser pour ne pas réduire les bénéfices de ces gentils industriels.  Pour cela, il faut conserver une demande élevée.  Donc, le succès de la voiture qui n'utilise pas de pétrole ne peut être toléré.   General Motors s'est aussi rendu compte qu'une part non négligeable de ses bénéfices provenait du remplacement réguliers de certaines pièces de rechange, comme le filtre à huile, par exemple, véritable poule aux oeufs d'or.  Or, ce composant n'existe pas sur une voiture électrique...  La collusion de l'administration Bush avec les compagnies pétrolières n'étant plus à démontrer, celle-ci décide d'allouer tous les budgets prévus à la recherche de carburants moins polluants au moteur à hydrogène, qui, de l'avis des spécialistes, est une chimère qui ne pourra être viable que si un certain nombre de miracles technologiques sont accomplis, dont le moindre n'est pas d'arriver à stocker suffisamment d'hydrogène à bord que pour avoir une autonomie supérieure à 50 ou 70 kms.

Au bout du compte, General Motors a rappelé TOUS les exemplaires de EV1, au grand dam de leur propriétaire, pour les détruire, purement et simplement, alors qu'elles étaient en parfait état de rouler.

Je vous passe tous les détails, mais si vous avez l'ocasion de voir le film ou de le trouver en DVD, allez-y franchement: vous ne serez pas déçus de ce fabuleux voyage au sein de la société hyper-libérale dans toute sa splendeur !

 

En savoir plus:

Filmographie de Chris Paine : http://www.imdb.com/name/nm2071216/ (en anglais)

Site du film : http://www.sonyclassics.com/whokilledtheelectriccar/ (en anglais)

Deux sites d'informations sur les motorisations alternatives:

http://www.moteurnature.com/

http://www.clean-auto.com/

 

01:18 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : nature, voiture, auto |  Facebook |

09/01/2007

Une lettre du proprio

"Nous ne possédons pas la Terre, nous l'empruntons à nos enfants".

Dans cet esprit, voici un joli texte.  A méditer !

 

"Monsieur le locataire,

Je vous informe que le contrat de location que nous avons signé il y a quelques millions d'années est arrivé à son terme.

Il faudra le renouveler, mais nous devrions revoir quelques points fondamentaux :

  1. Vous devez payer la facture d'énergie.  Elle est très élevée !  Comment faites-vous pour dépenser autant ?
  2. Avant, je vous fournissais de l'eau en abondance, aujourd'hui, mes réserves s'épuisent.  Nous devons renégocier son utilisation.
  3. Pourquoi, parmi les locataires, y en-t-il quelque-uns qui mangent à leur faim, et d'autres qui meurent de faim, alors que le champ est si grand ?  Si vous prenez bien soin de la Terre, il y aura à manger pour tous.
  4. Vous avez coupé les arbres qui donnent l'ombre, l'air et créent l'équilibre...   Le soleil est très chaud et la température a augmenté.  Vous devez planter des arbres à nouveau !
  5. Tous les animaux et plantes du jardin doivent être protégés.  J'en ai cherché certains, mais je ne les ai pas trouvés.  Pourtant, quand je vous ai loué la maison, ils y étaient tous !
  6. Les poissons qui vivaient dans les lacs, rivières et mers se font rares.   Les avez-vous tous péché ?  Où sont-ils passés ?
  7. La couleur du ciel semble délavée.  Le beau bleu s'est terni.  Il va falloir nettoyer tout cela....
  8. En ce qui concerne vos déchets, vous y allez un peu fort tout de même !  Vous en produisez tellement qu'il y en a qui traînent partout.  Quelle saleté !

Cher locataire, il est temps qu'on discute.

Il faut décider maintenant si vous voulez continuer à vivre ici ou non.

J'aimerais bien que vous puissiez rester avec moi ici, mais tout à une limite.  Je ne peux plus en supporter plus !

Que pouvez-vous faire pour respecter les termes du contrat ?

Pouvez-vous changer ?

Si oui, vous serez toujours les bienvenus chez moi... mon hospitalité n'a pas de limite.

Si non, en revanche, je ne vois pas très bien ce que vous allez devenir......

Dans l'attente de vos réponses et de vos actes concrets,

Votre maison,

La Terre."

 

19:25 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : nature, pollution |  Facebook |

07/01/2007

Compensation volontaire

En attendant le grand déclic de nos politiciens (merci Nicolas Hulot, Al Gore, ... etc... ), les plus convaincus d'entre nous pouvons déjà utiliser un mécanisme de compensation de nos émissions de CO2 dans l'atmosphère.

De quoi s'agit-il ?

Et bien, c'est très simple; reprenons depuis le début:

La toute première chose à faire si l'on souhaite protéger notre environnement, c'est de réduire à la source nos divers pollutions (réduire les déchets, réduire les consommations d'eau, d'électricité, de carburants divers par tous les moyens possibles).  Isoler sa maison, acheter de l'électroménager doté d'une grande efficacité énergétique, ne pas rouler les kilomètres superflus, etc...

Ensuite, il faut choisir ses fournisseurs.  Sans hésiter, il faut choisir un bon fournisseur d'électricité 100% verte.  Sans compromis.  Même si ça vous coûte 20 EUR de plus par an.  (Bien souvent, d'ailleurs, ça sera l'inverse !).  Choisir aussi une alimentation respectueuse de notre planète: moins de viande, plus de légumes, favoriser les filières courtes et le bio, etc...

Quand tout ce qui est possible est fait, il reste encore le fait, très dérangeant, que même si on est devenu extrêmemment économes, notre mode de vie occidental fait que notre empreinte écologique reste encore trop élevée.

Alors que faire ?

Et bien, une des pistes possibles, c'est de financer des projets de réductions d'émissions de CO2 dans des pays en voie de développements.

Par des dons financiers, tout simplement.  Par exemple: environ 80 EUR pour compenser vos 20000 kms par an en voiture.

Un grand nombre d'organismes existent déjà, et d'autres vont voir le jour prochainement.  

Visitez leurs sites pour avoir une idée de leurs actions respectives (liste non exhaustive):

Un site belge, CO2 Logic: www.co2logic.be

Good planet (présidé par Yann Arthus-Bertrand): http://www.goodplanet.org/

Action Carbone (Yann Arthus-Bertrand et l'ADEME): http://www.actioncarbone.org

Préserver le climat pour un développement durable: http://www.co2solidaire.org/

En Suisse germanophone (disponible en anglais): http://www.myclimate.org/

00:15 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : nature, environnement, pollution, co2 |  Facebook |

04/01/2007

2007 !

Oui, je sais... tout le monde présente ses voeux actuellement... et c'est vrai.     Peu de blogs faillissent à la tradition, et c'est bien.

Mais avouez que souhaiter une bonne année au mois de juillet, ca ne ferait pas le même effet ....

 

Je vous souhaite à tous et toutes une année pleine de bonnes surprises.

Une année de réussite, de bonheur, de santé et de prospérité.

 

Puissiez-vous ne manquer de rien, surtout de l'essentiel, et ne vous entourer que de gens et de choses de qualité.

 

Je souhaite à notre planète que les blessures que nous lui infligeons puissent s'aténuer cette année.  Que l'impulsion générée par quelques grands noms (Nicolas Hulot, Al Gore, Alain Hubert, Yann Arthus-Bertrand...) se propage et s'amplifie pour que chacun prennen conscience du pouvoir qu'il détient de faire changer les choses.

 

Je souhaite à tous les gens qui la peuplent d'avoir tous la même chance de pouvoir vivre une vie décente, dans la paix, le respect mutuel et la compréhension de son environnement.

 

Je souhaite en particulier aux grands noms de la blogosphère qui militent pour l'environnement et transmettent des messages de prise de conscience sur ce formidable média de recueillir de nombreux encouragements dans ce qu'ils font, car moi qui m'y suis esayé depuis peu, je me rends compte combien cela peut être difficile parfois.  Je ne pourrais pas vous citer tous, mais vous tous que je rencontre de-ci de-là, sur vos blogs ou le mien, vous tous qui m'apprenez tant de choses, je vous souhaite que se réalise votre voeu le plus cher.

 

Spécialement, pour nos amis français, comme je l'ai déjà écrit sur le blog de Angélie ("Un geste par jour" - voir lien ci-contre), je souhaite pour 2007 un président (ou une présidente):
- 1° Qui ne passe pas son temps à tout vouloir nettoyer au Karcher - Ca me fait peur (car je n'ai pas les moyens - n'étant ni riche rentier ni chef d'entreprise - de voter à droite), et c'est démago
- 2° Qui ne passe pas son temps à visiter toutes les coopérations, coopératives, confréries ou que sais-je encore en les assurant à chaque fois de son "meilleur soutien" ou de sa "totale compréhension" - C'est démago aussi, et franchement, vu de l'extérieur, ce n'est pas crédible...

Et puisque nous votons aussi en Belgique, puissions-nous aussi trouver la paix communautaire et pouvoir enfin s'atacher à ce qui est important.

 

A vous tous, puissions-nous encore nous retrouver souvent dans la blogosphère !

18:56 Écrit par David dans Nature | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |